^

Politique

Anasse Kazib 2022

Marseille. Face aux violences sociales et violences d’Etat : meeting d’Anasse Kazib le 4 décembre

Après les meetings réussis à Paris et Toulouse, la campagne d'Anasse Kazib arrive dans la cité phocéenne. Le 4 décembre à 19 heures, le cheminot révolutionnaire présentera sa campagne à Marseille. A ses côtés, Kamel Guemari, membre fondateur de l'Après M, Almany Kanouté, militant luttant contre les inégalités et l'injustice, Sacha Yaropolskaya journaliste à XY média, et Alberta étudiante et militante à Révolution permanente. Ne manquez pas ce rendez vous !

lundi 29 novembre

C’est à Marseille qu’a commencé la campagne électorale de La République en Marche, lorsque Macron s’est rendu trois jours dans la cité phocéenne, pour annoncer des mesures sécuritaires et antisociales. Le plan dressé par le président Macron confirme que les capitalistes font de Marseille le laboratoire de la répression et de la misère. Dans la ville qui compte parmi les plus pauvres de France et d’Europe, la crise sanitaire est venue accroître la misère ; pertes d’emplois, accès inégalitaires à la santé et répression quotidienne. Avec la campagne Anasse Kazib 2022, comme l’expliquait le candidat de Révolution Permanente à la fête de l’Humanité en septembre dernier, « nous ne voulons plus que nos quartiers soient des laboratoires de la répression, nous voulons que nos quartiers soient des laboratoires de la lutte révolutionnaire ».

La candidature d’Anasse Kazib intervient dans un contexte où les débats de la présidentielle sont pollués par l’extrême droite, qui impose main dans la main avec le gouvernement des thèmes réactionnaires. Sur les plateaux, de Macron à Zemmour, en passant par la primaire des potentiels candidats des Républicains, rien sur la misère sociale, sur le mal logement, ou encore sur la répression quotidienne des quartiers populaires. Pour imposer un autre discours et une perspective de lutte dans ces présidentielles : rendez vous le 4 décembre à 19 heures à Coco Velten, 16 rue Bernard du Bois !

Une tribune inédite à l’image d’une campagne révolutionnaire !

Aux côtés d’Anasse Kazib, cheminot et figure des luttes qui ont bousculé le quinquennat macron, les autres militants présents à la tribune reviendront sur leurs expériences, leurs combats et l’enjeu de porter une voix révolutionnaire à l’élection présidentielle.

Kamel Guemari, membre fondateur de l’Après M sera présent pour raconter l’expérience inédite de la réquisition du Mcdonald des quartiers Nord pendant le premier confinement, que les habitants et travailleurs des quartiers populaires font tourner depuis pour nourrir des centaines de famille tous les jours. Alors que l’Etat et la municipalité les ont laissé à l’abandon pendant le premier confinement, ils ont montré en s’organisant par eux mêmes que la solution se trouvait dans la solidarité.

Almamy Kanouté, membre du comité Adama, racontera son expérience en tant que militant luttant contre les inégalités et l’injustice. Dans ses interventions publiques, Almamy Kanouté dénonce le fossé qui existe entre la criminalisation systématique des quartiers populaires et l’impunité dans laquelle les grands fonctionnaires et patrons organisent la misère : « Ils nous taxent de barbares mais ce sont eux les barbares. C’est pas nos quartiers qu’il faut pointer du doigt, c’est la racaille en col blanc  » expliquait-il à la fête de l’Humanité en septembre dernier.

Sasha Yaropolskaya est une militante transféministe et journaliste, fondatrice de XY Media, premier média audiovisuel trans-féministe en France. Elle défend la tradition LGBT qui lutte pour la révolution socialiste. Elle avance donc « l’argument trans pour le socialisme » et l’urgence d’un combat de classe en ce sens qui représente, pour elle, le seul moyen d’assurer l’égalité pour toutes et tous.

Alberta est militante au Poing Levé à Toulouse, membre de l’équipe de campagne d’Anasse Kazib, étudiante et élue au conseil d’administration du Mirail. Visage de la contestation face aux attaques du gouvernement Macron contre les étudiants notamment pendant la crise du Covid-19, elle fait partie de cette jeune génération de qui se revendique révolutionnaire et qui relève la tête contre toutes les violences et les attaques que notre classe subit.

Ne manquez pas ce grand meeting politique inédit sur la ville de Marseille et venez nombreus.e.s pour imposer un Marseille révolutionnaire anticapitaliste !

Rendez vous le 4 décembre à 19 heures à Coco Velten, 16 rue Bernard du Bois métro Jules Guesde et Colbert.

Aprés le meeting, nous pourrons partager un verre et un repas pendant le concert Lansky Namek !




Mots-clés

Meeting   /    #Anasse2022   /    Présidentielles 2022   /    Marseille   /    Révolution Permanente   /    Politique