^

Notre classe

Communiqué du Npa Jeunes

Mateo libéré : exigeons l’abandon des poursuites contre l’ensemble des manifestants interpellés !

Mateo a été libéré ! Exigeons l'abandon des poursuites contre les manifestants interpelés ! Continuons le combat contre l'offensive autoritaire du gouvernement !

dimanche 6 décembre 2020

Samedi 5 décembre, en amont de la manifestation contre la loi Sécurité globale, Mateo étudiant à Paris 8 et militant au NPA jeunes a été embarqué et mis en garde à vue par la police, ainsi que 24 autres manifestants à Paris. Son arrestation est à l’image de l’agressivité du dispositif policier qui a empêché la manifestation de défiler après l’avoir coupée en deux, gazé et matraqué des centaines de manifestants.

Suite à la mobilisation et au rassemblement organisé ce dimanche matin en présence d’une centaine de jeunes et de plusieurs figures de la gauche sociale et politique, Mateo a été libéré peu avant 13h. Le chef d’inculpation de « participation à un groupement formé en vue de commettre des dégradations et des violences » initialement retenu contre lui a également été retiré. Il reste malgré tout convoqué au tribunal de grande instance de Paris le 14 janvier à 9h pour détention de fumigènes. Un chef d’inculpation absurde qui correspond à la volonté du gouvernement de criminaliser le mouvement social et les militants politiques et syndicaux, pour laisser la voie libre à l’offensive sécuritaire, raciste et antisociale en cours.

La NPA jeunes affirme qu’il continuera à se battre contre l’ensemble des dispositifs liberticides et autoritaires malgré ces tentatives d’intimidation. Au contraire, ces violences et interpellations renforcent notre détermination à réclamer le retrait total d’une loi qui ne fera que légaliser l’impunité dont jouit déjà la police.

Nous appelons les milliers de personnes qui se sont retrouvées dans la rue à soutenir toutes celles et ceux qui vivent les conséquences des violences policières pour exiger la libération de tous les manifestants interpelés samedi et l’abandon des poursuites judiciaires. Un rassemblement sera appelé le 14 janvier à pour soutenir notre camarade lors de son passage au tribunal.

Touchez à l’un d’entre nous et nous riposterons par milliers !




Mots-clés

Loi sécurité globale   /    Répression policière   /    Jeunesse   /    NPA jeunes   /    Manifestation   /    Répression   /    Notre classe