^

Du Pain et des Roses

Les femmes en première ligne !

Meeting à Paris : venez débattre avec Andrea D’Atri, figure du féminisme en Argentine

Après Munich, Rome, Madrid, Barcelone, Toulouse et Bordeaux, Andrea D’Atri sera à Paris ce vendredi pour présenter son livre Du Pain et des Roses et débattre de l’émergence d’un mouvement des femmes contre le patriarcat et le capitalisme.

jeudi 21 février

Fondatrice du collectif Pan y Rosas, qui organise des milliers de femmes travailleuses et étudiantes, la féministe argentine est actuellement en tournée en Europe pour présenter son livre : Du Pain et des Roses : appartenance de genre et antagonisme de classe sous le capitalisme, récemment traduit en français.

Du Pain et des Roses – dans sa version française – aborde la lutte des femmes pour leur émancipation, depuis la révolution française de 1789 à nos jours, dont l’histoire est étroitement imbriquée avec le combat de la classe ouvrière contre le capitalisme. Enrichi d’une préface à la nouvelle édition du livre en France et en Allemagne, il s’agit d’un incontournable pour comprendre l’histoire du féminisme et des luttes des femmes, dans une perspective de lutte des classes, internationaliste et révolutionnaire.

Cet ouvrage paraît en France dans un contexte international de combats féministes ; en Argentine et en Pologne, les femmes luttent pour le droit à l’avortement ; en Amérique, elles se battent contre les violences sexistes et les féminicides avec les mouvements #MeToo et #NiUnaMenos ; en Espagne, elles se mettent en grève pour exiger l’égalité des droits et des salaires ; en France, elles sont aux avant-postes du mouvement des Gilets Jaunes et se révoltent contre la précarité et les mauvaises conditions de vie et de travail.

Face aux attaques néolibérales qui dégradent les conditions de travail comme les conditions de vie, Andrea D’Atri entend montrer que le divorce entre mouvement ouvrier et mouvement féministe, entre lutte contre le capitalisme et lutte contre le patriarcat, a assez duré. Il est temps de retrouver l’unité entre ces luttes indissociables, séparées depuis bientôt 40 ans.

En France, l’année 2018 a été marquée par une résurgence des luttes des femmes précaires. Les grèves des salariées du nettoyage d’ONET dans les gares SNCF, dans les hôtels de luxe de la capitale, dans les EHPAD, etc. ont été autant d’exemples de la détermination des travailleuses en lutte pour le respect et la dignité.

En somme, dans le monde entier, les femmes relèvent la tête. Ces mobilisations présagent-elles un nouveau cycle mondial de radicalisation et de lutte des classes ?

Révolution Permanente vous invite à en débattre, en présence de nombreuses femmes travailleuses protagonistes de ces grèves, de femmes Gilets Jaunes, et d’Andrea D’Atri, le vendredi 22 février à 19h30, à l’AGECA, au 177 rue de Charonne à Paris (métro Alexandre Dumas ou Charonne).




Mots-clés

Andrea D’Atri   /    Gilets jaunes   /    Onet   /    Féminisme    /    Lutte des classes   /    Histoires de femmes   /    Du Pain et des Roses   /    Argentine   /    Du Pain et des Roses