^

Notre classe

Diffusion simultanée en 6 langues et dans 14 pays

Meeting internationaliste du 1er mai : découvrez les intervenants, travailleurs en première ligne

Vendredi 1er mai, Journée internationale des travailleurs et travailleuses, Révolution Permanente vous invite à un meeting internationaliste, avec comme orateurs des travailleurs en première ligne et militants révolutionnaires de 14 pays différents.

mardi 28 avril

Cette année, le 1er mai, Journée internationale des travailleurs et des travailleuses, tombe dans un contexte particulier : la pire crise capitaliste depuis des décennies – crise comparable, selon plusieurs analystes, à celle des années 1930. Le coronavirus s’est propagé en un temps record, beaucoup plus rapidement que toute autre pandémie dans l’histoire.

Le Covid-19 emprunte les routes du capital, faisant des dizaines de milliers de victimes parmi les travailleurs, à commencer par les plus précaires.

Aujourd’hui, le monde entier dépend de ces infirmières, médecins, travailleurs de l’industrie, des services, de l’alimentation, de la logistique, du nettoyage, des transports et des télécommunications, qui sont en première ligne de la pandémie. Les gouvernements bourgeois priorisent les profits des capitalistes sur les vies ouvrières. Ces gouvernements refusent de mettre en place des tests massifs et des masques gratuits pour tous et toutes, imposent des confinements autoritaires, licencient des millions de personnes et en laissent mourir des centaines de milliers de travailleurs, de précaires et de migrants.

Mais les travailleurs et les travailleuses commencent à se révolter contre cette crise du capitalisme. Cette dernière exprime cruellement le fait que le capitalisme n’est qu’un système au service d’une minorité, qui exploite et met en danger les vies d’une majorité.

Parmi ces travailleurs qui relèvent la tête, certains de nos camarades sont en première ligne et à travers leurs interventions, ce meeting sera l’occasion de présenter les combats que nous avons menés dans chaque pays. Parmi les intervenants, notre camarade Tre Kwon, infirmière à New York, épicentre de l’épidémie aux États-Unis, présentera la situation catastrophique dans la première puissance mondiale et le combat des soignants pour des moyens suffisants pour combattre le virus.

Raúl Godoy, figure emblématique de la lutte des ouvriers de Zanon, usine de céramique mise sous contrôle ouvrier au moment de la crise de 2001 en Argentine, prendra également la parole. Il est également militant du Parti des Travailleurs Socialistes (PTS) en Argentine. Les travailleurs de Zanon ont mené une lutte exemplaire contre les licenciements et pour de meilleures conditions de travail et de sécurité, et font tourner l’usine depuis bientôt 20 sous contrôle ouvrier et sans patrons, montrant que ce sont les travailleurs qui font tourner la société.

Nous aurons également la présence de Lester Calderon, dirigeant syndical de la métallurgie au Chili, protagoniste des récentes révoltes à Antofagasta contre le gouvernement néolibéral de Piñera et militant du Parti des Travailleurs Révolutionnaires de ce pays.

Gaëtan Gracia, ouvrier dans la sous-traitance aéronautique à Toulouse et syndicaliste CGT, prendra également la parole. Il a mené une bataille pour faire fermer son usine, dont la production est totalement non essentielle dans la période, mais aussi pour dire que les travailleurs seraient fiers de reconvertir la production pour produire des biens utiles à la société en période de pandémie, tout le contraire de ce que veulent les capitalistes, qui ne pensent qu’à leurs profits.

Seront aussi présents au meeting des camarades de 14 pays différents, dont une infirmière à Munich en Allemagne, un travailleur de l’Université de Sao Paulo au Brésil et une camarade mexicaine, membre également du collectif féministe Pan y Rosas de ce pays, qui évoquera la situation particulière des femmes cette période de pandémie.

Le meeting commencera à 20h, heure française, et sera transmis, simultanément, dans 14 pays et 6 langues. Y participeront l’ensemble des organisations qui composent la Fraction Trotskyste – Quatrième Internationale, dont font partie les militants du Courant Communiste Révolutionnaire dans le NPA, qui animent le site Révolution Permanente.

Nous vous invitons à prendre part à ce meeting, et à le diffuser autour de vous, pour faire un pas supplémentaire afin de construire la « première ligne » des travailleurs et travailleuses qui luttent pour construire une issue réelle à la crise, une issue ouvrière, socialiste et révolutionnaire.