^

Monde

Journée des travailleur.e.s

Meeting révolutionnaire internationaliste : rendez-vous le 1er mai sur Révolution Permanente !

Ce 1er mai, pour la journée internationale des travailleur.e.s, un meeting révolutionnaire de la Fraction Trotskyste – Quatrième Internationale aura lieu sur Révolution Permanente à 19h30. L’occasion de revenir sur les luttes partout dans le monde et la nécessité de construire une internationale révolutionnaire !

mercredi 28 avril

Ce 1er mai à l’occasion de la journée des travailleurs, un grand meeting internationaliste sera diffusé sur Révolution Permanente à 19h30. Après une année de coronavirus et une période marquée par un retour en force de la lutte de classe depuis 2018, des militants révolutionnaires du monde entier interviendront autour de leurs expériences de luttes et de la perspective de construction d’une internationale révolutionnaire.

Une semaine après la publication d’un manifeste de la Fraction Trotskyste – Quatrième Internationale à laquelle appartiennent les militants du NPA – Révolution Permanente, 14 pays seront représentés du Brésil aux Etats-Unis en passant par l’Argentine ou la France.

Comme le dit l’introduction du manifeste : « Ce manifeste que nous publions rédigé par la Fraction Trotskyste – Quatrième Internationale, se propose de relancer le débat sur la nécessité d’un Mouvement pour une Internationale de la révolution socialiste. Il s’adresse à l’avant-garde de la jeunesse, du monde du travail et de tous les opprimés, qui a pris part aux récentes vagues de rébellions populaires et aux grèves générales dans différents pays. (…) Nous cherchons à renouer avec une perspective révolutionnaire, internationaliste et socialiste pour mettre fin à ce système qui ne mérite que de disparaître. Nous nous adressons également aux organisations et militants du mouvement trotskyste, à celles et ceux qui se revendiquent de l’internationalisme et voient l’importance de faire avancer les débats, sur la base des leçons de la lutte des classes, autour de la construction d’un Mouvement pour une Internationale de la révolution socialiste. »

Ce 1er mai, il sera présenté à 19h30 en live sur Facebook et Youtube avec la participation de femmes, de jeunes et de travailleurs protagonistes de nombreuses luttes au travers le monde .

Brésil  : Letícia Parks, militante du Mouvement Révolutionnaire des Travailleurs, fondatrice de Quilombo Vermelho (collectif antiraciste du MRT) et autrice du livre "Femmes noires et Marxisme".

États-Unis  : Tristan Taylor, militant à Détroit, membre fondateur de Detroit Will Breathe (DWB) et membre de Left Voice.

Chili  : Joseffe Cáceres, agent de nettoyage et dirigeant de L’association des travailleur.ses de l’Université Métropolitaine des Sciences de l’Education . Militant du Parti révolutionnaire des travailleurs (PTR). Candidat à la Convention constitutionnelle.

France : Anasse Kazib, Cheminot et pré-candidat à la présidentielle pour le NPA.

Mexique :Jeune fonctionnaire réintégrée suite à son licenciement, Tête de la liste du Front de Gauche Anticapitaliste à Mexico du Front de gauche anticapitaliste à Mexico. Militante du Mouvement socialiste des travailleurs (MTS).

État espagnol  : Pablo Castilla, étudiant et militant du Courant révolutionnaire des travailleurs (CRT) de l’État espagnol.

Bolivie : Violeta Tamayo, dirigeante du collectif Pan y Rosas et de la Ligue Ouvrière Révolutionnaire. (LOR-CI).

Argentine  : Raúl Godoy, dirigeant du Parti des Travailleurs Socialistes ouvrier dans l’usine sous gestion des travailleurs de Zanon et ancien député provincial de Neuquén.

Argentine  : Julieta Katcoff, travailleuse à l’hôpital Castro Rendon, élue conseillère au Conseil de Neuquén pour le Frente de Izquierda, et membre du PTS.

Venezuela  : Angel Arias, ouvrier de l’État et dirigeant de la Ligue de Travailleurs pour le Socialisme.

Italie : Scilla Di Pietro, travailleuse dans la restauration, membre de la Fraction Internationaliste Révolutionnaire et chroniqueuse à La Voce delle Lotte.