^

Notre classe

Grève de la seconde ligne

Mobilisation historique à la FNAC Saint-Lazare : donnez à la caisse de grève !

Après 3 mois de grève, les employés de la FNAC Saint Lazare continuent à se mobiliser. Ils font face depuis le début de la pandémie aux mensonges, au mépris et à l’hypocrisie de la direction. Soutenez-les en donnant à leur caisse de grève !

lundi 14 mars

Entamée le 8 décembre 2021, il s’agit de la plus longue grève de l’histoire de l’entreprise. Et son origine justifie ce record. Depuis le début de la crise du COVID-19, les travailleurs et travailleuses de la Fnac font partie de la « deuxième ligne », employés des entreprises les premiers à rouvrir car dites essentielles. Et c’est en cumulant les subventions de l’État et les profits que leur a procuré la période de la pandémie que les actionnaires ont pu profiter de versements de dividendes supplémentaires.

"Ça fait un moment qu’on est en sous-effectif, il y’a une multiplication des tâches, on a plus le tps de faire ce pour quoi on a choisis ce métier [..] toute cette énergie, c’est celle de la convergence des luttes !" deux travailleurs de la Fnac Saint Lazare, en grève depuis 3 mois.
pic.twitter.com/oJA2o3eHy2
—  Révolution Permanente (@RevPermanente)
March 8, 2022

Des ventes record, un soutien économique du gouvernement, et pourtant des conditions de travail et des salaires de plus en plus précaires pour les travailleurs d’en bas. La baisse des effectifs, des nouveaux employés embauchés en dessous du SMIC, un refus de versement de prime COVID-19 malgré l’exposition pendant ces deux dernières années, des effectifs considérés comme variable d’ajustement. Ces conditions ont des conséquences physiques et mentales que les travailleurs et travailleuses ont trop longtemps supporté.

Les répercussions de la crise tombent sur celles et ceux qui étaient les plus exposés, et la logique patronale de continuer à maximiser les profits sur le dos des employés s’en est avérée accrue. Les revendications d’embauches, de primes et d’augmentations que font ces travailleurs sont légitimes, il est donc primordial de les soutenir (lien vers la caisse de grève) et d’élargir le mouvement à d’autres secteurs. Solidarité avec les travailleuses et travailleurs de la Fnac !



Mots-clés

Caisse de grève   /    FNAC   /    Grève   /    NAO   /    Notre classe