^

Politique

Municipales. Le NPA sera présent dans 6 communes de l’agglomération bordelaise

Alors que le dépôt des candidatures pour les élections municipales se clôturait ce jeudi, le NPA bordelais annonce avoir constitué six listes sur l’agglomération bordelaise.

mercredi 4 mars

Crédit photo : Phototèque Rouge Bordeaux , le 22 septembre 2018, manifestation contre la fermeture annoncée de l’usine FORD Blanquefort

A Bordeaux et dans l’agglomération, le NPA sera bien présent aux élections municipales. Ce sont en tout six listes qui ont été constituées par les militants anticapitalistes, dans les communes de Cenon, Lormont, Pessac et Mérignac et soutien et partie prenante des listes Bordeaux en Luttes et Blanquefort en Luttes.

Sur la ville de Bordeaux, une alliance entre le NPA et le collectif Bordeaux Debout, soutenue par la France Insoumise, a débouché sur une candidature anticapitaliste avec Philippe Poutou en tête de liste, et d’autres figures du mouvement social, syndicalistes et Gilets Jaunes. Dans les derniers sondages, la liste est annoncée à 12%, devant la candidature LREM de Cazenave et pourrait bien constituer la surprise du second tour.

Dans les autres communes, le NPA a fait le choix de présenter des candidatures autonomes. A Pessac, en particulier, la liste menée par Isabelle Ufferte, élue d’opposition depuis 13 ans sur la commune, et Tom Laffite, fera face à la liste du maire sortant de droite Franck Reynal et à la liste menée par Laure Curvale qui allie EELV, le PCF, la France Insoumise et Génération-s. Cette dernière liste fait l’objet d’un accord au niveau de la métropole pour une gestion commune avec les Verts, comprenant notamment Pierre Hurmic, tête de liste de Bordeaux Respire.

Lors des dernières élections municipales, en 2014, le NPA avait obtenu deux élus municipaux sur l’ensemble de l’agglomération qui avaient porté la voix des travailleurs, des classes populaires et des luttes durant tout leur mandat.

C’est en ce sens que les militants de Révolution Permanente, qui n’est pas seulement un journal mais aussi une tendance du NPA appelle à voter pour l’ensemble de ces listes, le 15 mars prochain, sur l’agglomération bordelaise pour porter haut et fort les idées du monde du travail et de l’anticapitalisme.




Mots-clés

Bordeaux en luttes   /    Municipales   /    Élections    /    Bordeaux   /    NPA   /    Politique