^

Politique

« Clément Méric présent ! »

« Ni oubli ni pardon » À Paris, manifestation-hommage à Clément Méric

Ce samedi avait lieu une grande manifestation en hommage au militant antifasciste Clément Méric mort sous les coups de skinheads néo-nazis. Un millier de personnes étaient présentes pour rendre justice à Clément Méric et dénoncer une justice et un gouvernement complice de l’extrême-droite.

lundi 7 juin

Depuis huit ans maintenant la famille de Clément Méric se bat pour obtenir justice et pour faire condamner les assassins de Clément. C’est le 5 juin 2013 que des militants d’extrême-droite ont passé à tabac avec des poings américains Clément Méric, provoquant sa mort. Le 14 septembre 2018, deux des membres du groupe néo-nazis « troisième voie » avait été condamné à onze et sept ans d’emprisonnement en première instance, décision à laquelle ils ont fait appel. Le procès en appel a eu lieu vendredi dernier, et condamné les deux skinheads mais en allégeant leur peine de onze et huit ans à huit et cinq ans démontrant ainsi la complicité de la justice avec les réactionnaires. Durant ce procès la justice s’est rendue complice de ces meurtriers en décidant de requalifier les fait, passant ainsi « d’homicide volontaire » à « violence volontaire ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner » et leur évitant par ce procédé la prison à perpétuité.

C’est ce samedi 5 juin que la manifestation en hommage à Clément s’est tenu, date d’autant plus symbolique que cela fait huit ans précisément que son assassinat a eu lieu. Les manifestants ont traversé les rues de Paris pour honorer la mémoire de Clément Méric et lutter contre l’extrême droite qui sévit de plus belle . Durant le rassemblement un important dispositif policier a été mis en place prouvant une fois de plus la complicité du gouvernement avec l’extrême droite.

Au delà de l’hommage à Clément Méric, les manifestants ont montré la nécessité de lutter contre le gouvernement qui durcit son offensive sécuritaire et réactionnaire.

Main dans la main avec le gouvernement réactionnaire, la justice est complice de cette montée réactionnaire en minimisant consciemment la peine que devront purger les assassins de Clément. Mais cette montée de l’extrême-droite n’est pas une fatalité, on doit la combattre. Si les hommages de Clément Méric nous rappellent quelque chose, c’est que l’extrême-droite ne peut être combattu que par une lutte frontale contre le gouvernement. Nous continuerons de scander « Clément Méric Présent ! » pour qu’il continue de vivre aux travers de nos luttes.




Mots-clés

Antifascisme   /    Manifestation   /    #JusticeDeClasse   /    Extrême-droite   /    Politique