×

Réforme des retraites

« Notre 49.3, c’est la grève sauvage » : les cheminots du technicentre de Chatillon débrayent dans la nuit

Cette nuit les travailleurs du technicentre de Chatillon se sont mis en grève contre la réforme des retraites et le 49.3. Pas un train n’est rentré sur le site et les grévistes appellent à généraliser la grève partout dans le pays et à ne pas rester calme face au 49.3.

Philomène Rozan

18 mars 2023

Facebook Twitter
« Notre 49.3, c'est la grève sauvage » : les cheminots du technicentre de Chatillon débrayent dans la nuit

Crédits photo : Révolution Permanente

Tandis qu’hier la raffinerie de Normandie a débuté son processus de mise à l’arrêt, cette nuit les cheminots du technicentre de Chatillon, en Ile de France, ont débrayé et sont partis en grève sauvage, avec 100% des effectifs de la nuit dans le mouvement. « On a bloqué, il n’y a pas de train qui sortiront ce soir. Ça devrait suivre demain matin. On est prêt à faire comme en 2019 et à aller jusqu’à que plus un train ne circule sur l’axe atlantique » note Rachid, cheminot au Technicentre, aux alentours de minuit.

L’ambiance est déterminée et l’heure à la colère. Clément, cheminot et élu Sud Rail, explique : « On part en grève sauvage suite au 49.3. Ils veulent faire passer en force la réforme des retraites ? Nous on va faire usage de notre propre 49.3 c’est-à-dire la grève sauvage ». Face à l’attitude intransigeante du gouvernement, des secteurs du mouvement ouvrier sont en train de durcir le ton, à Chatillon les grévistes l’ont décrété : il n’y aura pas de délai de prévenance.

Dans la nuit les bouchons à l’entrée du technicentre se sont accumulés et une partie du site a été plongée dans le noir, les travailleurs du nettoyage d’ONET ont déposé un droit de retrait et les grévistes sont sortis à la lumière des torches. « On ne peut plus rester dans le calme comme le prône l’intersyndicale, pour gagner il faut une grève générale, une grève dure. Ce mouvement doit prendre une plus grande ampleur. Nous on va se battre jusqu’au bout » défend Clément.

Une grève sauvage qui n’est pas sans rappeler le mouvement sauvage qui avait éclaté en octobre 2019 dans le même technicentre. A l’heure du 49.3, à un moment ou Laurent Berger dénonce la mise au feu de poupée à l’effigie de Macron, les raffineurs de Normandie en arrêtant la raffinerie et les grévistes de Chatillon en partant en grève sauvage montrent une autre voie que le mouvement devrait emprunter : celui de la grève dure, reconductible et généralisée à tous les secteurs.

Canal Telegram : @revolution_permanente

Facebook Twitter

Philomène Rozan

Etudiante à l’Université Paris Cité , élue pour Le Poing Levé au Conseil d’Administration

RATP CAP : 95 % des conducteurs de Wissous et du tramway T10 en grève pour les salaires

RATP CAP : 95 % des conducteurs de Wissous et du tramway T10 en grève pour les salaires

Jeux olympiques, salaires : vers une forte mobilisation des cheminots le 21 mai en Île-de-France

Jeux olympiques, salaires : vers une forte mobilisation des cheminots le 21 mai en Île-de-France

Répression : 9 soignants en GAV après s'être mobilisés contre la fermeture des urgences de Carhaix

Répression : 9 soignants en GAV après s’être mobilisés contre la fermeture des urgences de Carhaix

Grève à Radio France : quelles suites après la journée réussie du 12 mai ?

Grève à Radio France : quelles suites après la journée réussie du 12 mai ?

La condamnation de Safran pour homicide involontaire confirmée en appel : une victoire pour les ouvriers

La condamnation de Safran pour homicide involontaire confirmée en appel : une victoire pour les ouvriers

Grève victorieuse : les pompiers de la raffinerie de Grandpuits font plier Total !

Grève victorieuse : les pompiers de la raffinerie de Grandpuits font plier Total !

Lutte pour les salaires à Capgemini : une grève qui envoie un signal à l'ensemble du secteur

Lutte pour les salaires à Capgemini : une grève qui envoie un signal à l’ensemble du secteur

Liquidation judiciaire de MA France : 400 familles au chômage malgré les profits records de Stellantis

Liquidation judiciaire de MA France : 400 familles au chômage malgré les profits records de Stellantis