^

Politique

Les procès s'enchainent

Nouveau procès politique : Eric Drouet comparassait ce vendredi

Semaine mouvementé pour les Gilets Jaunes, les procès judiciaires à leur encontre ont commencé dans plusieurs villes, les cas les plus emblématiques comme celui de Christophe Dettinger condamné à 30 mois de dont 12 de ferme en semi liberté et 18 de sursis et mise à l’épreuve, c’est désormais le tour pour l’emblématique Eric Drouet jugée et condamné ce vendredi.

vendredi 15 février

Le chauffeur routier Eric Drouet comparaissait ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris. Jugé pour avoir soit disant organisé les manifestations du 22 décembre et du 2 Janvier sans déclarations au préalable au près de la préfecture de Paris. L’originaire de Saine et Marne se défend « Je ne suis responsable de rien du tout, il n’y a pas de leader ni d’organisateur chez les Gilets Jaunes  ».

Son avocate a dénoncé face au tribunal, une arrestation arbitraire et un procès politique à l’encontre de son client. De l’autre côté, le procureur a requis un mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende. Le parquet devra rendre verdict le 29 mars prochain.

Ce n’est que le début des problèmes judiciaires pour le relayeur d’informations des Gilets Jaunes, car il sera jugé encore une fois le 5 juin prochain pour ’’port d’arme prohibé’’ lors du rassemblement du 22 décembre. Il s’agissait d’un bâton qu’il portait en arrivent au lieu de rassemblement.

L’autoritarisme du gouvernement Macron ne cesse de s’accroitre, épaulé par le pouvoir judiciaire et la police, répression, intimidation et procès politiques truques sont à l’ordre de jour. Pendant que le président continue à soutenir son ami Benalla, qui d’ailleurs est toujours en liberté et jouis des faveur des « amis du président ».

Crédit photo : Zakaria ABDELKAFI




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Répression   /    Politique