^

Monde

Libérez Salah Hamouri !

Nouvelle arrestation de Salah Hamouri, alors que Netanyahu doit annoncer son plan d’annexion

Salah Hamouri avocat franco-palestinien a de nouveau été arrêté ce mardi 30 juin alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus. Une nouvelle arrestation sans motif qui intervient à la veille des annonces de Netanyahu sur son plan d’annexion d’une grande partie des territoires palestiniens.

mercredi 1er juillet

Salah Hamouri avait prévu de séjourner en France dans les prochains jours. Pour cette raison, il est allé hier à Jérusalem effectuer un test coronavirus obligatoire pour prendre l’avion, c’est à ce moment-là qu’il a été arrêté. Selon son comité de soutien, il a été conduit au centre d’interrogatoire de Moskobiyeh, à Jérusalem, et aucun motif n’est encore connu pour justifier de cette nouvelle arrestation. Le 20 mai dernier déjà à Ramallah, les forces spéciales israéliennes avaient tenté de l’arrêter sans succès.

Son arrestation intervient alors que Netanyahu a l’intention de dévoiler dans les jours qui viennent comment il appliquera le plan états-unien pour le Proche Orient, aligné sur les positions sionistes. Rappelons que dans cet accord rejeté par les Palestiniens, il est question de l’annexion de 30 % de la Cisjordanie ainsi que la vallée du Jourdain par l’État israélien avec l’appui de l’impérialisme américain et le silence consentant des autres dirigeants.

Salah Hamouri, grand défenseur des prisonniers politiques palestiniens, a déjà dû effectuer 6 années puis 13 mois de détention dans les prisons israéliennes. En 2005 celui-ci été placé pendant 3 ans en détention administrative avant d’être inculpé pour son appartenance au Front Populaire de Libération de Palestine ainsi que pour l’intention présumée de participer à un complot contre l’ancien Grand Rabbin d’Israël, Ovadia Yosef, et d’être libéré en 2011. Puis il a de nouveau été arrêté sans aucun motif le 24 août 2017 à Jérusalem-Est alors qu’il venait tout juste d’être diplômé du barreau palestinien. Dans le cadre du régime de la "détention administrative" qui permet à l’Etat d’Israël de contourner la voie judiciaire et d’incarcérer tous ceux qui s’opposeraient à son pouvoir sans avoir à s’en expliquer, la peine de l’avocat avait été prolongée deux fois.

Quelques jours avant la précédente tentative d’interpellation le 19 mai, dans une vidéo Salah Hamouri dénonçait un couple Trump-Netenyahu redessinant les cartes comme on se partage un gâteau et signalait un gouvernement français sourd à la situation palestinienne et un état d’« Israël est en train de vider Jérusalem de ses citoyens palestiniens » .

Libérez Salah Hamouri !




Mots-clés

Salah Hamouri   /    Israël   /    Palestine   /    Répression   /    Monde