^

Politique

Interviewé par Révolution Permanente

Olivier Besancenot après le 49.3 : « frapper ensemble et retrouver la possibilité de généraliser la grève plusieurs jours de suite »

Après l’annonce du 49.3, Révolution Permanente a interviewé Olivier Besancenot, porte-parole du NPA, venu manifester devant l’Assemblée Nationale pour dénoncer le coup de force du gouvernement.

samedi 29 février

Révolution Permanente : devant le palais Bourbon, après le gouvernement matraque, le gouvernement 49.3 un samedi en plus ! c’était couru d’avance mais qu’est-ce que tu peux dire en plus de ça ?

Olivier Besancenot : « Nous on s’y attendait dans le sens ou c’est un gouvernement qui est formaté politiquement pour ce type de disposition, c’est-à-dire le fait de faire passer le projet de loi sans même faire voter le parlement, ce qui en dit quand même long sur aussi sa faiblesse, puisque le gouvernement tente de faire une démonstration de force.

On savait qu’il était isolé dans l’opinion, vous savez que le projet de loi était rejeté par une majorité de la population, du fait de la mobilisation sociale. Et là la réalité c’est que le gouvernement doute même de sa majorité de façade au sein du parlement lui-même et il utilise le 49.3 qui en général politiquement porte rarement chance à ceux qui l’ont utilisé, je pense à Manuel Valls par exemple ! Et il l’utilise là dans un timing politique qui est tout de même particulier, qui est celui d’un samedi après-midi où on s’attendait plutôt à des annonces, j’allais dire sur le plan sanitaire, par rapport au coronavirus et là y a le 49.3 qui passe en loucedé comme ça ! Comme si on n’allait pas réagir ! Donc on est là pour dire qu’on va réagir, qu’on ne va pas lâcher !

Et c’est aussi l’occasion d’interpeller de façon unitaire toutes les organisations syndicales, politiques, sociales, les collectifs de grévistes, les gilets jaunes, pour dire que tous et toutes on doit se rassembler, on doit se retrouver pour frapper ensemble et retrouver la possibilité de généraliser la grève plusieurs jours de suite et pas simplement sur un calendrier d’actions étalées dans le temps ! »




Mots-clés

Olivier Besancenot   /    Politique