^

Jeunesse

Victoire !

Paris 1. Victoire devant les tribunaux des élus étudiants, pas de note en dessous de 10 aux examens !

Des professeurs de Paris 1 avaient choisi de porter en justice la décision votée par la CFVU de l'université concernant les partiels, afin d'invalider un cadrage favorable aux étudiants, empêchant toute note en dessous de 10 aux partiels pour prendre en compte le caractère exceptionnel de la période. Le tribunal administratif a finalement validé le cadrage, rejetant la requête des professeurs.

mercredi 20 mai

🎉 VICTOIRE : LE TRIBUNAL REJETTE LA REQUÊTE DE L’EDS ET CIE, LE CADRAGE S’APPLIQUE 🎉

Ce mercredi 20 mai, le juge administratif a rendu sa décision quant à la requête dirigée par FG Trébulle contre le cadrage voté en CFVU le 5 mai dernier. Le président de l’EDS ainsi que différents professeurs, déterminés à écrémer socialement les rangs de l’université en maintenant des partiels comme si de rien n’était, avaient saisi le Tribunal administratif en référé-suspension afin de suspendre dans l’urgence les modalités d’examens proposées par les élus étudiants.

Après plusieurs jours de réflexion, le juge administratif a rejeté la requête des demandeurs, et confirmé que le cadrage doit s’appliquer tel que voté. C’est une énorme victoire : même devant les tribunaux, les défenseurs de la sélection sociale et d’une université fermée aux classes populaires ne se voient pas donner raison.

Une fois que nous aurons consulté l’ordonnance nous pourrons vous fournir de plus amples détails, mais d’ores et déjà, pour les étudiants, c’est le signe que nous avons la capacité de décider pour nous-mêmes, et que même au sein des institutions de la Justice où les classes dominantes et les intérêts patronaux ont très souvent le dernier mot, nous sommes en mesures d’imposer une décision au service de la majorité des étudiants qui contrecarre les velléités de sélection sociale du gouvernement.

N’en déplaise à Mr Trébulle et aux autres requérants, ainsi qu’à Georges Haddad mais aussi à Frédérique Vidal, cette victoire est un pas en avant non négligeable pour la jeunesse dans une période où tous les moyens sont bons pour nous faire payer la crise sans précédent que les classes dominantes ont engendrées.

C’est un exemple pour l’ensemble des étudiants : ça vaut le coup de se battre et chaque victoire justifie d’aller plus loin pour en finir avec un avenir de précarité et de misère. Ne nous arrêtons pas là, les affrontements à venir sont nombreux et nous venons de démontrer que nous y avons un rôle à jouer !




Mots-clés

Etudiants    /    Université Paris 1   /    Paris   /    Université   /    Jeunesse