^

Jeunesse

“Se positionner c'est bien, militer c'est mieux “

Paris 8. Les étudiants mobilisés interpellent la présidente de la fac

Lors d’une réunion entre la présidente de l’université Paris 8 et les enseignants et personnels, plusieurs étudiants mobilisés ont décidé de mettre la question de la lutte contre la hausse des frais d’inscription sur la table.

mardi 11 décembre 2018

Lundi à 15h, se tenait une réunion d’information avec les profs, les personnels et la présidente de Paris VIII. Une quarantaine d’étudiants se sont rendus spontanément à ce rendez-vous pour questionner la présidente de la fac qui a sorti récemment un communiqué avec plusieurs autres universités pour se positionner contre l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants extracommunautaires. Les étudiants étaient venus rencontrer la présidente pour savoir si, dans la continuité de ce communiqué, elle prendrait une position publique dans la mesure où les étudiants de Paris VIII seront particulièrement touchés par cette mesure avec 22% d’étudiants étrangers sur la fac.

La mobilisation sur Paris VIII s’élargit ces derniers jours avec une apparition significative samedi d’un beau cortège de la fac aux côtés des étudiants de Tolbiac, des cheminots de l’Intergare, du comité Adama et des gilets jaunes, avec des AGs d’UFRs de plus en plus massives et force de proposition, et mardi une mobilisation étudiante sur Paris. Les étudiants donc déterminés pour beaucoup à militer contre la mesure de l’augmentation des frais d’inscription étaient venus demander lundi à la présidente de leur université si en plus de se positionner par un communiqué, elle comptait accompagner la lutte en banalisant les cours les jours de mobilisation et en mettant à disposition matériel et salles pour la mobilisation en cours des étudiants.

La réponse pour ceux qui connaissent déjà les méthodes de la présidente de la faculté fut sans surprise puisque rien ne fut accordé durant cette réunion. Pas de surprise puisque celle-ci, qui l’an dernier d’une voix disait soutenir l’occupation des exilés du bâtiment A sur la fac et de l’autre a envoyé les CRS les évacuer. Celle-là même qui fut récompensée durant l’été par la légion d’honneur pour avoir accompagné la mise en place de la réforme parcours s’est trouvé bien surprise de voir face à elle lundi des étudiants l’interpeller ; "Merci de ce morceau de papier mais on demande plus". Les étudiants présents ont cherché à la convaincre jusqu’au bout en expliquant patiemment que pour en finir avec cette mesure il allait falloir plus que de belles paroles : “Se positionner c’est bien, militer c’est mieux “.

Les interventions des militants de la mobilisation se sont succédées également pour convaincre les professeurs de se ranger urgemment – pour ceux qui en doutaient encore – aux côtés des étudiants car dans certaines filières ce sont même leurs postes qui pourraient être touchés avec 80% d’étudiants en moins. Les interventions étaient déterminées et montraient que la mobilisation sur la fac avait passé un cap et qu’il allait falloir passer à l’étape supérieure en décidant collectivement dans le cadre de la prochaine AG de moyens d’action ; “Les gilets jaunes c’est pas avec un bout de papier qu’ils ont fait reculer le gouvernement.”




Mots-clés

Hausse des frais d’inscription   /    Gilets jaunes   /    Paris 8   /    Jeunesse