^

Politique

Paris. Provocations policières : « ils ont tenté de couper le cortège, mais ils ont fini par reculer sous la pression »

Dès le départ de la manifestation parisienne, et par la suite, les forces de police ont cherché à « couper le cortège en deux », comme nous l’explique un correspondant sur place. Ils ont mis une « double ligne de CRS et de BRAV » isolant le cortège de tous les cheminots et RATP. Provocations policières mais aussi la police cherche à domestiquer le cortège.

jeudi 9 janvier

Un correspondant sur place explique : « depuis le début avant que la manif commence, ils ont tenté de dissoudre la tête de cortège et diviser ballon, mais ils n’ont pas réussi à diviser ». En somme, « c’est une énième tentative, séparer, semer la zizanie, il s ont réussi, les gens se sont vener et ont fait reculer les keufs », raconte notre correspondant. La manœuvre a visé à diviser « le cortège en deux, derrière le cortège de tous les cheminots et RATP, en mettant une double ligne de CRS et BRAV ».

Mais les manifestants les ont repoussés, il y a à nouveau qu’un seul cortège. Le dispositif policier est encore une fois impressionnant. Beaucoup de voltigeurs, beaucoup la BAC, explique un correspondant sur place.




Mots-clés

Violences policières   /    Politique