^

Politique

Annulation des procédures disciplinaires !

Pendant la crise sanitaire, la répression continue. Signez la pétition en soutien aux réprimés de la RATP

Une pétition à l'initiative d'une centaine d'intellectuels, personnalités et organisations syndicales exige l'annulation des sanctions et procédures disciplinaires engagées contre des syndicalistes de la RATP pendant la grève. Nous nous y associons et vous invitons à la signer largement.

mercredi 25 mars

Photo : La Photo Sociale. De gauche à droite : Yassine, Alexandre, Ahmed et Patrick, agents RATP des dépôts de bus de Vitry et Flandre

Pendant la crise sanitaire, la répression syndicale continue !

Soutenons Ahmed Berrahal et Alexandre El Gamal et exigeons l’annulation de tous les conseils de discipline consécutifs aux grèves et aux mobilisations contre la loi sur les retraites !

Signer la pétition

Depuis le 13 septembre 2019, de façon perlée, puis le 5 décembre, en grève reconductible, le secteur des transports publics a été le fer de lance des luttes mobilisant contre le projet de loi sur les retraites. Parmi les grévistes, nombre de syndicalistes ont depuis lors été ciblés par la direction de la RATP. Malgré l’épidémie de COVID19 la répression syndicale continue en maintenant les procédures disciplinaires même si les conseils de discipline sont désormais reportés.

Trois grévistes du dépôt de bus de Vitry ont été traduits en conseil de discipline à la direction de la RATP les 5 et 6 mars 2020. Deux d’entre eux ont écopé d’avis de sanction de mises-à-pied de deux mois sans salaire, le troisième d’un avis de sanction de mutation. Deux autres grévistes syndicalistes, Ahmed Berrahal et Alexandre El Gamal, élus CGT des dépôts de bus de Flandre et Vitry, sont eux aussi menacés de révocation sur des faits de grève et des accusations calomnieuses. Leur conseil de discipline prévu par la direction de la RATP le 26 mars 2020 est à présent reporté, mais reporter n’annule pas les procédures disciplinaires à l’encontre de militant.es syndicaux défendant les conditions de travail, la santé et dénonçant les différentes formes de harcèlement au travail !

A l’heure où le gouvernement appelle à l’unité nationale, pour faire la guerre au virus, et fait voter le 20 mars 2020 une loi « d’état d’urgence sanitaire » dans laquelle le droit du travail va être une fois de plus saccagé !

A l’heure où, ayant mal anticipé le désastre sanitaire du COVID19, ce même gouvernement veut faire travailler, sans protection, des centaines de milliers de travailleur.euses au péril de leur vie.

A l’heure où chacun.e, souvent épuisé.e, y met du sien en se rendant au travail « la peur au ventre » ou en télétravaillant, tout en s’occupant des enfants confinés dans des logements souvent de si petite surface dans les grandes villes !

A l’heure où les salarié.es, précaires ou non, subissent des intimidations de la part d’employeur.euses sans scrupules, selon une gradation allant de la menace verbale jusqu’au chantage à l’emploi et au licenciement !

A l’heure où nous dit-on, l’activité de travail est limitée à l’essentiel,

la direction de la RATP, elle, reporte jusqu’à nouvel ordre le conseil de discipline de deux salariés, grévistes et militants syndicaux, Ahmed Berrahal (secrétaire CSSCT -commission santé, sécurité et conditions de travail) et Alexandre El Gamal (secrétaire du CSE-4), les menaçant de révocation. Outre le signal répressif renvoyé à tou.tes les syndicalistes qu’expriment ces conseils de discipline, il interroge sur les pressions et les discriminations trop souvent présentes dans les relations hiérarchiques au sein des grandes entreprises.

Nous citoyen.n.e.s, syndicalistes, militant.es, solidaires d’Ahmed Berrahal et Alexandre El Gamal dont l’engagement syndical incarne la défense de nos droits civils et du travail, nous exigeons avec eux l’annulation de toutes les sanctions disciplinaires et de tous les conseils de discipline de la RATP consécutifs aux grèves et mobilisations contre la réforme des retraites.

Signer la pétition


Premiers signataires :

Association Henri Pézerat ; Collectif CGT UGICT - CGT des personnels des services de santé ; FSE ; Ugict- CGT ; Union syndicale Solidaires ; Syndicat CGT Schindler ; Syndicat RS-RATP ; SUD éducation Tarn ; « Facs et Labos en lutte » ; Union des syndicats de la Métallurgie du Puy de Dôme, Coordination RATP/SNCF, Sections CGT des dépôts de Aubervilliers, Saint-Denis, Pleyel, Flandre, Thiais, Vitry ; Revue Contretemps ; Révolution Permanente.

Catherine Achin, Sociologue et politiste, Université Paris Dauphine ; Agnès Aoudaï, Déléguée Syndicale CGT, Pôle Emploi IDF ; Christelle Avril, Sociologue, EHESS ; Nathalie Bajos, Sociologue et démographe, INSERM ; Ludivine Bantigny, Historienne, Université de Rouen ; Christophe Baticle, Socio-anthropologue, Université de Picardie – Jules Verne (Amiens) ; Michel Besnard, président du Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest ; Céline Bessière, Sociologue, Université Paris Dauphine ; Eric Beynel, Solidaires ; Philippe Blondeau, Maître de conférences à l’UPJV (Inspé) ; Alain Bobbio, ex secrétaire de CHSCT, Andeva ; Françoise Boireaud, Défenseure syndicale CGT ; Anne Bory, Sociologue, Université de Lille ; Bernard Bouché, Union Syndicale Solidaires ; Paul Bouffartigue, Sociologue, CNRS, Aix-Marseille ; Patricia Bouhnik, Sociologue, Université de Picardie Jules Verne ; Vanina Boute, Enseignante chercheuse, Ethnologue, Université de Picardie Jules Verne (Amiens) ; Michel Bozon, Sociologue, INED ; Laure Brisoux Devendeville, secrétaire FO ESR 80 ; Fabrice Brucker, SNPTRI CGT, membre du CHSCT M du MTES, secrétaire de l’instance ; Coline Cardi, Sociologue, Université Paris 8 ; Didier Chatenay, Physicien, CNRS- UPMC ; Vérène Chevalier, Sociologue, Université Paris Est Créteil (UPEC) ; Éric Cheynis, Sociologue, Université de Haute Alsace (Mulhouse) ; Vanessa Codaccioni, Politiste, Université Paris 8 ; Éric Darras, Politiste et sociologue, IEP de Toulouse ; Christine Daussin, Documentaliste, CNRS ; Sébastien Denis, Professeur en études cinématographiques, Université de Picardie – Jules Verne (Amiens) ; Monique Dental, Présidente fondatrice, Réseau Féministe « Ruptures » ; Pascal Depoorter, Sociologue, Université de Picardie Jules Verne (Amiens) ; Blandine Destremau, Sociologue, CNRS - EHESS ; Éric Fassin, Sociologue, Université Paris 8 ; Michèle Ferrand, Sociologue, CNRS ; Artemisa Flores, Sociologue, Cresppa ; Camille Foubert, doctorante, EHESS ; Nathalie Frigul, Sociologue, Université de Picardie Jules Verne (Amiens) ; Fanny Gallot, Historienne, Université Paris-Est Créteil ; Sandrine Garcia, Sociologue, Université de Dijon ; Stéphane Gameroff, ascensoriste ; Etienne Gérard, Sociologue, IRD ; Pierre Gilbert, sociologue et politiste, Université Paris 8 ; Isabelle Gouarné, Politiste, CNRS - Université de Picardie Jules Verne ; Karima Guenfoud, Sociologue, Université Paris 13 ; Nacira Guénif, Sociologue, Paris ; Sabine Guez, anthropologue ; Nicolas Hatzfeld, Historien, Université d’Évry ; Aline Hemond, Anthropologue, Université de Picardie-Jules Verne (Amiens) ; Odile Henry, Sociologue, Université Paris 8 ; Dominique Huez, Responsable ass.SMT ; Nicolas Jaoul, Sociologue, CNRS-EHESS ; Florence Johsua, Politiste, Université Paris-Nanterre ; Solenne Jouanneau, Sociologue, IEP Strasbourg ; Frédéric Joubert, Biophysicien, CNRS ; Michel Joubert, Sociologue (PU émérite), Université Paris 8 ; Nicolas Jounin, Sociologue ; Lama Kabbanji, Démographe, IRD ; Véronique Kannengiesser, Enseignante-chercheuse, Université de Picardie Jules Verne (Amiens) ; Anasse Kazib, Cheminot, Délégué Sud Rail ; Rose-Marie Lagrave, Sociologue, EHESS ; Sylvain Laurens, Sociologue, EHESS ; Michèle Leclerc-Olive, Sociologue, CNRS - EHESS ; Gérald Le Corre, Inspecteur du travail et militant CGT 76 ; Stéphane Le Lay, Chercheur en sociologie et en psychodynamique du travail, Institut de psychodynamique du travail (Paris) ; Serge Le Quéau, Union syndicale Solidaires Bretagne ; Danièle Linhart, Sociologue, CNRS ; Cédric Lomba, Sociologue, CNRS - Université Paris 8-Université Paris Nanterre ; Isabelle Mayaud, Sociologue, Cresppa ; Anne Marchand, sociologue ; Dominique Memmi, Sociologue, CNRS - Université Paris 8- Université Paris Nanterre ; Éric Moglioni, syndicaliste SUD Santé Sociaux, Rhône ; Danielle Moyse, Philosophe, EHESS ; Séverin Muller, Sociologue, Université de Lille ; Sophie Nadaud, Enseignante ; Delphine Naudier, Sociologue, CNRS, Université Paris 8- Université Paris Nanterre ; Julie Pagis, Sociologue, CNRS-EHESS ; Ugo Palheta, Sociologue, Université de Lille ; Marie Pascual, Médecin du travail, retraitée, Solidaires ; Willy Pelletier, Coordinateur général de la Fondation Copernic ; Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, Sociologues, anciens Directeurs de Recherche au CNRS ; Laure Pitti, Historienne et sociologue, Université Paris 8 ; Sophie Pochic, Sociologue, CNRS - EHESS ;Laurence Proteau, Sociologue, Université de Picardie Jules Verne ; Geneviève Pruvost, Sociologue, CNRS - EHESS ; Bernard Pudal, Politiste (PU émérite), Université de Nanterre ; Selma Reggui, Intervenante en santé au travail ; Juliette Rennes, Sociologue, EHESS ; Josette Roudaire, syndicaliste et militante de la défense des victimes de l amiante et des maladies liées au travail ; Olivier Roueff, Sociologue, CNRS ; Monique de Saint Martin, Sociologue, EHESS ; Daniel Sanchis Expert CHSCT, retraité ; Gisèle Sapiro, Sociologue, CNRS – EHESS ; Pierre Sauve, Enseignant retraité ; Gilles Seitz, médecin du travail CGT, retraité de la RATP ; Ariel Sevilla, Sociologue, Université de Reims ; Yasmine Siblot, Sociologue, Université Paris 8 ; Patrick Simon, Démographe, INED ; Maud Simonet, Sociologue, CNRS - Université de Paris Nanterre ; Yves Sinigaglia, ancien inspecteur du travail sud travail ; Séverine Sofio, Sociologue, CNRS ; Nicolas Spire, Sociologue du travail ; Franck Sureau, Chercheur CNRS, Sorbonne Université ;Francis Tallec, Responsable du collectif, Association Henri-Pézerat des Irradiés de l’ile Longue ; Carole Teyssedou, enseignante, SNES ; Annie Thébaud-Mony, Sociologue, INSERM ; Claude Thiaudière, Sociologue, Université de Picardie Jules Verne (Amiens) ; Lucky Thiphaine, Journaliste retraitée ; Christian Topalov, CNRS-EHESS ; Vincent Villain, professeur émérite en informatique, Université de Picardie Jules Verne ; Pascal Vitte, Union Syndicale Solidaires ; Gérard Voide, Président du collectif des riverains du CMMP d’Aulnay sous Bois ; Nicole Voide, Trésorière de Ban Asbestos France et de l’association Henri-Pézerat ; Jean-louis Zylberberg, Médecin du travail et mandaté CGT au Conseil régional d’orientation des conditions de travail (CROCT) d’île de France




Mots-clés

répression syndicale   /    Pétition   /    RATP   /    Répression   /    Politique