×

CRISE POLITIQUE AU PÉROU

Pérou. Le gouvernement de Boluarte fait près de 20 morts dans une répression sanglante

Ce lundi, la violente répression des manifestations contre le gouvernement putschiste de la présidente par intérim Dina Boluarte a fait au moins 12 morts dans la région de Juliaca, au sud du pays.

Rédaction internationale

10 janvier 2023

Facebook Twitter

Depuis le 4 janvier, la région de Juliaca connait une grève générale contre le gouvernement de Dina Boluarte, devenue présidente après le coup d’État parlementaire ayant destitué Pedro Castillo début décembre.

Cette nouvelle étape des mobilisations populaires a été approuvée lors de l’assemblée régionale de Macro Sud qui s’est tenue dans la ville d’Arequipa, à laquelle ont participé des dirigeants et des représentants de régions telles que Puno, Moquegua, Cusco, Apurímac, Andahuaylas, Madre de Dios et Arequipa, régions où les mobilisations sont très fortes depuis le début du coup d’Etat.

Les mobilisations récentes ont eu lieu dans le sud du pays, du fait de la présence importante d’une population appauvrie par la politique des précédents gouvernements néolibéraux. C’est aussi dans ces régions que les mouvements contre le gouvernement Boluarte ont été les plus importants jusqu’à présent.

Vendredi dernier, les forces répressives de la police nationale et de l’armée ont fortement réprimé les manifestants, en particulier à proximité de l’aéroport international Inca Manco Capac, lorsque les manifestants ont tenté de s’emparer des installations de l’aéroport.

Ce lundi la répression du gouvernement Boluarte a fait plus de 17 morts selon un nouveau bilan du Défenseur du Peuple (médiateur local péruvien).

Le gouvernement putschiste de Dina Boluarte confirme sa politique sanglante contre les manifestants. L’exécutif a encore récemment renforcé ses relations avec les secteurs des forces armées et de la police, et cherche à accroître ses liens avec le grand patronat et avec des franges de la droite et de l’ultra-droite. C’est grâce à ces secteurs réactionnaires et à la répression sanglante des manifestations que le gouvernement Boluarte se maintient fondamentalement.

Alors que le mécontentement s’exacerbe contre un gouvernement plus déligitimé que jamais, notamment dans les régions pauvres de l’intérieur du pays, le gouvernement de Dina Boluarte et le régime putschiste n’arrivent pas à assurer une stabilité durable. La politique répressive et néolibérale du gouvernement pourrait aboutir à un approfondissement des mobilisations dans le sud du pays. Seul un véritable plan de bataille unifié de l’ensemble des secteurs en lutte pourra imposer une Assemblée Constituante, Libre et Souveraine dans un pays où le régime de 1993 hérité de la dictature fujimoriste continue à faire des ravages contre les classes populaires et la classe ouvrière péruvienne.


Facebook Twitter
Les Etats-Unis donnent carte blanche à Israël à Gaza pour éviter une escalade régionale

Les Etats-Unis donnent carte blanche à Israël à Gaza pour éviter une escalade régionale

Riposte de l'Iran contre Israël : et maintenant ?

Riposte de l’Iran contre Israël : et maintenant ?

Interview. Nancy Fraser, virée d'une fac allemande pour avoir soutenu la Palestine

Interview. Nancy Fraser, virée d’une fac allemande pour avoir soutenu la Palestine

Escalade au Moyen-Orient : Israël et les puissances impérialistes sont les premiers responsables

Escalade au Moyen-Orient : Israël et les puissances impérialistes sont les premiers responsables

Berlin : l'Etat mobilise 2500 policiers pour interdire et réprimer un Congrès pour la Palestine

Berlin : l’Etat mobilise 2500 policiers pour interdire et réprimer un Congrès pour la Palestine

La France expulse un militant kurde en Turquie et le livre au régime d'Erdogan

La France expulse un militant kurde en Turquie et le livre au régime d’Erdogan 

Iran-Israël. Le Moyen-Orient à la croisée des chemins ?

Iran-Israël. Le Moyen-Orient à la croisée des chemins ?

Restructuration de l'armée, hausse du budget militaire… l'Allemagne se prépare à la guerre

Restructuration de l’armée, hausse du budget militaire… l’Allemagne se prépare à la guerre