^

Notre classe

Détermination ouvrière

Plus de 100 personnes pour la fête de soutien aux postiers du 92, en grève depuis un an

Ce samedi avait lieu à Paris, au local Treize, la fête de soutien aux postiers du 92 en grève depuis un an. Plus de 100 personnes étaient présentes dans la galerie, entre postiers en grève et membres du comité de soutien.

mercredi 27 mars

La grève, qui avait commencé à la même période l’année dernière contre le licenciement de Gaël Quirante, syndicaliste Sud PTT 92, s’était rapidement élargis à plusieurs bureaux dans le 92, regroupant depuis lors aux alentours de 150 grévistes, luttant pour la réintégration de Gaël Quirante et l’amélioration de leurs conditions de travail. Durant leur grève, en passant de la bataille des cheminots contre la réforme ferroviaire en 2018 au mouvement des Gilets Jaunes aujourd’hui, les postiers en grève ont multiplié les actions de solidarité et de convergence avec un grand nombre de secteurs en lutte.

Durant la soirée un film, Grêvons, retraçant les cinq premiers mois de la grève réalisé par une membre du comité de soutien à été projeté. Le film, en plus de mettre en avant la combativité et la détermination des grévistes, met aussi en lumière les méthodes de la direction de la Poste et du gouvernement. Direction de la poste qui, pour casser la grève, n’a pas hésité à envoyer la police aux postiers demandant des négociations, à menacer de licencier des travailleurs pour les inciter à diffamer leurs délégués syndicaux, à essayer de ficher les grévistes, et tout ça avec le soutien de la ministre du travail Murielle Penicaud.

Si les Postiers ont eu des premiers acquis, le combat n’est pas encore terminé pour la réintégration complète de leur collègue et l’amélioration de leur condition de travail.

Lien vers la caisse de grève des postiers du 92




Mots-clés

Postiers du 92   /    Grève   /    La Poste   /    Notre classe