^

Monde

Rassemblement Place du Trocadéro

Plus de 300 personnes à Paris pour soutenir la grève en Colombie

Bravant le froid et la pluie, plus de 300 personnes se sont rassemblées jeudi soir Place du Trocadéro à Paris pour soutenir la grève générale en Colombie et « dénoncer la démocratie la plus meurtrière ».

vendredi 22 novembre

Ce jeudi, la grève générale contre la politique économique et sociale du gouvernement d’Ivan Duque et son projet de réforme du droit du travail et des retraites a été très suivie. L’armée a été mise en état d’alerte.

Les Colombiens habitant la région parisienne ont organisé un rassemblement pour soutenir la grève générale. Dès 17h, des performances artistiques et des prises de parole se sont succédées à la Place du Trocadéro.

L’état d’esprit "Duque Dégage !" s’exprime dans cette reprise de Bella Ciao, remplacé, pour l’occasion, par un Duque chau.

Le président Duque a ordonné la fermeture de toutes les frontières et a déployé l’armée dans les principales villes du pays. À Bogota, des médias alternatifs ont fait l’objet de perquisitions préventives, dans une grave atteinte à la liberté d’expression.

Les manifestants évoquent une forte envie de démasquer « la démocratie la plus meurtrière » et dénoncent la multiplication des assassinats ciblés, surtout dans les zones rurales.

La Colombie rejoint les pays d’Amérique Latine révoltés contre les mesures néo-libérales. L’Equateur, le Chili et la Bolivie contre le coup d’Etat institutionnel, la lutte de classes est de retour ! Il est certain que le spectre de la lutte des classes hante l’Amérique latine.




Mots-clés

Colombie   /    Grève générale   /    Internationalisme   /    Amérique latine   /    Monde