Les armes de la critique

Plus de 500 pré-inscriptions aux cours interactifs "Karl Marx contre-attaque !"

Marina Garrisi

Plus de 500 pré-inscriptions aux cours interactifs "Karl Marx contre-attaque !"

Marina Garrisi

Après le grand cauchemar des années 1980, Karl Marx intéresse-il de nouveau ? C’est ce que semble indiquer l’enthousiasme suscité par notre cycle de « cours marxistes interactifs » et auquel les premières séances sont dédiées. En quelques jours, c’est plus de 500 formulaires d’inscriptions qui nous sont parvenus – et d’autres continuent à arriver avant la première séance programmée lundi 20 avril.

Qu’il semble loin le temps où ceux d’en haut annonçaient triomphalement « la mort de Marx » et la fin des alternatives ! A l’heure où le monde est en état de choc, confronté à une crise historique dont personne ne saurait prédire les suites, si ce n’est qu’elles seront pires que celles de 2008 et qu’elles n’auraient pour point de comparaison que la crise de 1929, ce regain d’intérêt pour Karl Marx n’a rien anodin. Ce dont il témoigne, fondamentalement, c’est d’une nouvelle disponibilité – matérielle, du fait du confinement, mais surtout idéologique – à penser les possibilités d’un dépassement du système capitaliste dont la décomposition est révélée avec force par la crise actuelle.

Les commentaires que nous avons reçus avec les formulaires d’inscription sont, à ce titre, particulièrement significatifs : « Intéressé d’élargir ma connaissance parcellaire pour pas dire lacunaire de la philosophie de Marx sûrement dévoyée par les répressions soviétiques du XXe siècle mais qui aujourd’hui reprend son sens face à la cata néolibérale à travers la planète... l’espoir est là apparemment », « Je trouve la démarche intéressante dans un moment particulièrement difficile qui pose la question de repenser notre modèle économique, social et ....politique », « Je commence à me chercher réellement dans le domaine de la politique et de ses courants, j’espère que cela m’en apprendra davantage. », « Je m’intéresse beaucoup à la politique et au marxisme, je suis donc impatient à l’idée de débuter les cours ! », « furieuse envie d’apprendre pour être armé », sans compter les dizaines de messages de remerciements et qui témoignent de « l’impatience [des inscrites et des inscrits] de commencer les cours »..

Il y a fort à parier que le nombre de participantes et de participants à ce cycle de cours n’ait rien d’un épiphénomène mais qu’il traduit bien une tendance plus profonde. Et il faut mentionner que ce regain d’intérêt ne se réduit pas au cas français : au Brésil le journal marxiste Esquerda Diario, qui participe du réseau de quotidiens numériques auquel est lié Révolution Permanente, a recueilli plus de 1700 inscriptions pour un cours sur Le Capital de Marx.

Karl Marx, témoin de la crise du capitalisme

Alors qu’il fêtait, en mai 2008, ses 200 ans, la figure de Marx revenait, déjà, dans un contexte de crise économique, sociale et politique majeure, à l’échelle internationale. Cette persistance de la référence à Marx dans les moments de crise n’a rien d’un effet de hasard. Parce qu’il a été le premier à fonder son combat pour l’émancipation humaine sur une critique scientifique et radicale du système capitaliste son nom reste, aujourd’hui encore, associé à la perspective d’un autre monde possible. « Son actualité, c’est celle du capital lui-même » écrivait en ce sens Daniel Bensaïd. Et ce, en dépit des nombreux aprioris qui pèsent sur lui du fait de la prégnance de la réaction idéologique qui n’a eu de cesse d’instrumentaliser le stalinisme pour disqualifier le projet communiste et révolutionnaire et, avec lui, toute perspective d’une alternative au capitalisme.

Aujourd’hui nul ne peut ignorer que le monde traverse une crise historique. Celle-ci s’accompagnera nécessairement de tensions inter-puissances, d’une hausse du chômage, de la misère, mais aussi de révoltes, de rébellions et, probablement, de situations révolutionnaires. Comment et quand se produiront les affrontements à venir, personne ne peut le prévoir, mais il ne fait aucun doute que des scénarios de lutte de classes aigus se dessinent. C’est ce que craint, d’ailleurs, une partie des classes dominantes qui est consciente du risque que la pandémie et sa gestion mettent en lumière les contradictions sociales et politiques du système capitaliste, comme le fait que ce sont les secteurs les plus invisibilisés et les plus paupérisés en « temps normal » qui se retrouvent, aujourd’hui, « au front », payant par leur vie l’impréparation de l’État face à la crise sanitaire. De même, il existe un grand sentiment de frustration par rapport aux aspirations antérieures à la pandémie, qui finit par être une frustration par rapport à l’idée que la vie pourrait progressivement s’améliorer au sein de ce système.

Forger ensemble nos armes pour les combats de demain

C’est pour répondre à cet enjeu de taille que nous avons fait le pari de lancer ce cycle de cours en ligne auquel s’ajoutera, en parallèle, un second intitulé « Histoire(s) de révolutions ». En tant que militantes et militants de Révolution Permanente au sein du NPA, nous souhaitons proposer des outils de compréhension, gratuits et facile d’accès au plus grand nombre. Nous sommes convaincus de l’importance de faire connaître et de discuter les idées du marxisme qui s’est toujours employé à articuler de façon organique une méthode d’analyse scientifique de la société à une stratégie de transformation sociale.

Alors que, quelques semaines seulement avant l’arrivée de la pandémie en France, nous étions engagés dans une bataille historique contre la réforme des retraites, et que, quelques mois encore auparavant, nous assistions au soulèvement des Gilets jaunes qui a réveillé pour la première fois depuis plusieurs années la peur des classes dominantes dans un pays impérialiste, la possibilité de discuter de révolution et de communisme avec une partie des actrices et des acteurs de ces luttes est une perspective prometteuse.

****
Premiers rendez-vous tous les lundis, à 20h30, pour se préparer, avec les armes de la critique, aux combats qu’il va nous falloir mener !

Il est encore temps de s’inscrire pour faire partie de l’aventure en remplissant ce formulaire en ligne. Nous sommes par ailleurs d’ores et déjà en train de préparer la suite et nous vous tiendrons bientôt informés ! 

VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE ÉDITION
MOTS-CLÉS

[Covid-19]   /   [Coronavirus]   /   [Révolution(s)]   /   [ Courant Communiste Révolutionnaire]   /   [Karl Marx]   /   [Théorie marxiste]   /   [Révolution Permanente]   /   [Débats]

COMMENTAIRES