×

Solidarité ouvrière

Robin des bois : la CGT rend l’énergie gratuite pour des « hôpitaux, lycées, HLM »

Ce jeudi, à l’appel de la CGT Mines-Energies, un mouvement de grève a traversé le secteur de l’énergie. L’occasion pour les travailleurs d’Enedis et de GRDF d’initier de nouvelles actions de solidarité en direction des particuliers et des artisans en leur offrant des tarifs réduits et jusqu’à la gratuité du gaz et de l’électricité.

Nathan Deas

27 janvier 2023

Facebook Twitter

Crédits Photo : Stéphane Mahe / Reuteurs

Ce jeudi, à l’appel de la CGT Mines-Energies plusieurs centrales nucléaires et hydrauliques étaient en grève aux côtés des raffineurs et des dockers contre la réforme des retraites. A cette occasion, la fédération a décidé de reconduire les actions « Robin des Bois » initiées la semaine dernière par une opération de solidarité en direction des boulangers.

Comme l’explique Sébastien Menesplier, secrétaire général de Fédération CGT des mines et de l’énergie, au micro de BFM-TV : « à l’occasion de la journée du 26 janvier, nous avons décidé de mener plusieurs actions en région parisienne, à Lille, Nantes, Lyon, Nice, Marseille et sur tout le territoire ». Et de poursuivre : « le bilan ce sont plusieurs hôpitaux et cliniques, des patinoires, des piscines municipales, des centres sportifs publics, des associations, des bibliothèques, des collèges, des lycées, des crèches, des universités, des HLM, des logements sociaux, etc. Placés en gratuité d’électricité ou de gaz, mais aussi des petits commerces et artisans, boulangers ou autres, des petites entreprises placées en tarif réduit, le rétablissement des usagers coupés en électricité ou en gaz malgré la trêve hivernale ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Révolution Permanente (@revolutionpermanente.fr)

Si le nombre de particuliers, services et artisans concernés par la mesure n’a pas été précisé, ce nouveau geste de solidarité est un témoignage du type d’actions qu’il faut multiplier dans le cadre du mouvement contre la réforme des retraites, non seulement pour étendre la grève, mais aussi pour tisser des alliances avec l’ensemble de la population touchée par la crise, cela avec les méthodes de la classe ouvrière.

Reprise en main de l’outil de travail et construction de la solidarité entre secteurs : voilà le chemin qu’il reste à construire pour intensifier le rapport de force. Une nouvelle action salutaire des travailleurs de l’énergie qui montrent plus que jamais la voie à suivre.


Facebook Twitter

Nathan Deas

@rp_deas

Répression syndicale, du jamais vu depuis l'après-guerre

Répression syndicale, du jamais vu depuis l’après-guerre

Education. Dans le 95, la mobilisation se construit autour du lycée Simone de Beauvoir

Education. Dans le 95, la mobilisation se construit autour du lycée Simone de Beauvoir

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d'attiser la colère cheminote

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d’attiser la colère cheminote

« C'est du jamais-vu » : Grève massive des conducteurs de bus de Lacroix pour les salaires

« C’est du jamais-vu » : Grève massive des conducteurs de bus de Lacroix pour les salaires

Grève illimitée à l'hôpital du Mans : « On met des rustines à chaque fois mais on est au bout »

Grève illimitée à l’hôpital du Mans : « On met des rustines à chaque fois mais on est au bout »

Reconductible à Paul Eluard : la mobilisation se construit contre la casse de l'éducation

Reconductible à Paul Eluard : la mobilisation se construit contre la casse de l’éducation

Grève : l'usine Bosch de Mondeville à l'arrêt contre la menace de suppression d'emplois

Grève : l’usine Bosch de Mondeville à l’arrêt contre la menace de suppression d’emplois

Pourquoi les grèves catégorielles se multiplient-elles à la SNCF ?

Pourquoi les grèves catégorielles se multiplient-elles à la SNCF ?