^

Politique

Démagogie d'État

Policière tuée à Rambouillet : l’instrumentalisation xénophobe et sécuritaire déjà en marche

A Rambouillet, une policière a été tué à coup de couteaux ce vendredi. Alors que le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête, l’instrumentalisation xénophobe et sécuritaire tourne déjà à plein régime.

vendredi 23 avril

Crédits photo : AFP

Ce vendredi, à Rambouillet aux alentours de 14h30, une fonctionnaire de police a été assassinée par un homme de 36 ans. L’auteur des faits a ensuite été abattu par la police. Celui-ci aurait prémédité son acte et le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête. Gérald Darmanin, Gabriel Attal et Jean Castex se sont rendus sur place cette après-midi pour rencontrer les policiers du commissariat. « Notre détermination à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes est plus que jamais intacte » a expliqué Jean Castex.

Il n’aura pas fallu longtemps pour que ce meurtre fasse l’objet d’une instrumentalisation de la part des politiques, avides de ce genre d’affaires. Prenant prétexte de la nationalité tunisienne de l’homme, Marine Le Pen s’est empressée d’y aller de son discours xénophobe le plus crasse sur BFM TV, y allant de son couplet outrancier visant le prétendu « laxisme » du gouvernement et revendiquant l’arrêt des régularisations de sans-papiers. Une revendication reprise ensuite par Eric Ciotti des Républicains. Nicolas Dupont-Aignant a lui aussi fustigé le « laxisme migratoire ».

Si le gouvernement a choisi de son côté d’en dire, pour le moment, le moins possible, il est probable que cet assassinat serve dans les jours qui vienne à la campagne sécuritaire qu’il a initié la semaine dernière.

Déjà, quelques heures après les faits, Mediapart a été pris pour cible sur les réseaux sociaux par des spécialistes de la récupération comme Amine El-Khatmi du Printemps Républicain ou Mohamed Sifaoui fustigeant le fait que le journal ait relayé… une dépêche AFP.

Dans un contexte déjà marqué par les surenchères réactionnaires quotidiennes, il faudra refuser et dénoncer haut et fort ces instrumentalisations et les conséquences qu’elles ne manqueront pas d’avoir en termes d’attaques contre les étrangers, les musulmans mais aussi tous ceux qui dénoncent les politiques sécuritaires.




Mots-clés

Police   /    Attentat   /    Politique