^

Politique

Communiqué

Pour l’acte XII à Paris, une marche blanche en hommage aux victimes de la répression

Une marche blanche en hommage aux blessés et aux mutilés (20 éborgnés, 4 mains arrachées), victimes de la violence policière, aura lieu à Paris le 2 février prochain. Le rendez vous est fixé à 12h, place Dausmenil.

mardi 29 janvier

Tous les blessés sont invités à se rejoindre à Paris pour l’acte XII et à se mettre en tête de cortège.
Cet évènement « L’impact », crée par des blessés, Antonio, Antoine et Robin, entre autres, via les pages Facebook « France blessée la page 100% des victimes gilets jaunes » et « Grenades Flashball Interdiction », se veut entièrement pacifique. Pour rassurer les blessés, un gros cordon de street-médics entourera leur cortège.

Les trois objectifs de cette marche sont :

- Rendre hommage aux victimes, dont pour certaines la vie a basculé.
- Exiger la Justice. Pour la centaine de blessés graves, aucun policier ou gendarme n’a été mis ne serait-ce qu’en garde-à-vue.
- Exiger l’interdiction définitive du flashball LBD-40 et des grenades GLI-F4 et GMD.

La marche marquera un temps à l hôpital du 15/20 pour un hommage rendu aux 20 personnes ayant perdu un oeil et aux 4 ayant perdu une main depuis le 17 novembre (recensement provisoire). Des blessés graves prendront la parole.

A l’origine de cet évènement, une vidéo réalisée par des blessés, intitulée « Interdiction des Grenades et du Flashball » ayant beaucoup été visionnée sur le Net, relate les témoignages de plusieurs blessés, et fait état des multiples blessures occasionnées par le LBD 40 et les grenades avec TNT : GLI F4 et GMD. Ces victimes dénoncent l’appellation de ces armes dites « non létales » alors qu’elles peuvent tout à fait tuer. Ils demandent l’interdiction pure et simple de ces 3 armes dont seule la France fait l’usage en Europe.

Sur le site desarmons.net ont pu être recensés (informations vérifiées !) les cas de 124 blessures graves, dont 20 personnes mutilées d’un œil, 4 mains arrachées, de nombreux cas de multiples fractures au visage, des comas, des cerveaux et mémoires endommagés, des pertes définitives d’auditions dans de nombreux cas de projectiles de grenade, des pieds mutilés, ainsi qu’un cas de mutilation des parties intimes.

Seront présents :

Antonio (blessé gravement par une Grenade GLI F4, créateur de la page France Blessée et organisateur de la marche blanche)

Franck, 20 ans, éborgné par un LBD 40

Maitre Arié Alimi
Maître Raphaël Kempf
Maître Philippe de Veulle

Nous vous donnons rendez-vous le mercredi 30 janvier pour 16h30 au 138 RUE MARCADET 75 018 PARIS, dans les locaux de la ligue des droits de l’homme.

Cordialement

Antonio & Robin




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique