^

Notre classe

Précarité dans les services informatiques

Première grève depuis 2008 des travailleurs de Capgemini : allons les soutenir ce jeudi !

La semaine dernière, une mobilisation s’est lancée dans l’entreprise de service numérique Capgemini, une première depuis 2008. Face aux stagnations des salaires et aux écarts injustifiés, une nouvelle journée est prévue ce jeudi 21 avril. A Pessac, le rendez-vous est donné à 11h30 devant le site.

mercredi 20 avril

Crédits photo : AFP / DR

Depuis quelques semaines, c’est dans le cadre des NAO (Négociation Annuelle Obligatoire) que les travailleuses et travailleurs de Cagemini ont débuté une mobilisation face à la direction. Ce sont les stagnations, mais aussi les écarts de salaire totalement injustifiés qui sont dénoncés.

Suite à une première initiative de la CGT, c’est en inter-syndicale avec la CDFT et FO, Unsa, Usapie et Solidaires que la journée du 14 avril a marqué le début de la mobilisation, avec une heure de débrayage. Le mouvement concerne plusieurs sites de ce géant des services informatiques : Paris, Cherbourg, Grenoble, Pessac, …

Ces premières mobilisations marquent un renouveau de la lutte dans l’entreprise, qui n’avait pas connu de grève depuis 2008. L’accumulation des inégalités et des conditions de travail qui se détériorent déborde aujourd’hui.

En effet, les travailleurs témoignent de méthode de recrutement particulièrement précarisantes, l’entreprise privilégie ce que l’on appelle des POE (préparation opérationnelle à l’emploi), en lien avec pôle emploi. On parle de formations rapides et financées par l’entité de gestion du chômage, qui permet à l’entreprise de recruter sur des grilles de salaires plus bas. Une gréviste nous confiait : « Concrètement, j’ai une collègue qui cumulent aujourd’hui deux emplois pour pouvoir vivre dignement. On en est là ...  ». Les revendications portent ainsi sur une augmentation de 2500 € annuels pour tout le monde !

On parle pourtant qu’une entreprise incontournable dans un secteur qui dégage d’énormes bénéfices, pour rappel, le directeur général qualifiait 2021 comme « sans doute une des plus belles années de son histoire ». Selon BFMTV, le chiffre d’affaires a atteint 18,16 milliards en 2021, soit une hausse de 14,6%. Comme partout, des sommes indécentes dont les travailleurs ne voient jamais la couleur.

La prochaine date de mobilisation est appelée le 21 avril, à la veille d’une nouvelle réunion de négociation dans le cadre des NAO. Sur l’un des sites bordelais, à Pessac, où le mouvement a été suivi par un tiers des salariés sur site le jeudi 14 avril, pour la seconde journée prévue ce jeudi, le rendez-vous est donné à 11h30 devant le site pour soutenir les grévistes !



Mots-clés

Mobilisation   /    Grève   /    Bordeaux   /    Notre classe