^

Notre classe

Islamophobie au travail

Primark. La direction veut interdire la salle de pause aux salariés qui font le ramadan !

Le 16 avril, la fédération CGT Commerce et Services a publié un communiqué de presse pour dénoncer une mesure islamophobe prise par la direction de Primark France.

lundi 19 avril

Crédit Photo : Primark

Pour préparer la réouverture des magasins, les salariés devront venir travailler dans les magasins fermés au public à partir du 26 avril. Seulement, la direction a pris soin d’insister sur une mesure spécifique : la salle de pause sera « réservée à ceux qui déjeunent ». Il faut par là très clairement comprendre que toutes celles et ceux qui jeûnent s’en verront refuser l’accès. Une discrimination incontestable à l’encontre des salariés de confession musulmane qui viennent d’entamer le ramadan.

D’après la CGT, la direction serait allée « jusqu’à justifier cette mesure par le fait qu’ils ne sont pas censés regarder les autres salariés déjeuner ». En réalité, l’objectif est limpide : exclure des salariés d’une salle de repos en raison de leur confession.

Une disposition absolument scandaleuse qui témoigne de l’effet de l’offensive islamophobe du gouvernement dans les entreprises. Encouragé par les mesures racistes issues de la loi séparatisme, le patronat se sent pousser des ailes et se précipite pour retirer des droits élémentaires à toute une catégorie de travailleurs.

L’occasion de réaffirmer la nécessité d’une solidarité pleine et entière avec l’ensemble des travailleurs victimes du racisme sur leur lieux de travail et ailleurs.




Mots-clés

Islamophobie   /    CGT   /    Notre classe