^

Du Pain et des Roses

SOMMAIRE

RPDimanche | 8 Mars. Violences sexistes et violences sociales. En quoi l’Etat est responsable ?

Cette année, la journée du 8 mars s’inscrit dans le contexte mondial d’une crise sanitaire et économique sans précédent, qui nous frappe de plein fouet en tant que femmes et LGBT. L'édition de RP Dimanche y est consacrée.

dimanche 7 mars

Les affaires de viols et d’agressions qui concernent jusqu’aux plus hautes sphères du gouvernement, la complicité de la justice patriarcale, l’islamophobie d’Etat, la casse des services publics, sont venues démontrer que l’État capitaliste, patriarcal et impérialiste, farouchement au service des patrons, n’est pas notre allié dans la lutte pour l’émancipation des femmes. Au contraire : l’État est responsable.

Dossier pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Marlène Schiappa : un « féminisme » raciste et sécuritaire, par Cécile Manchette

Violences sexistes et sexuelles, la voie sans issue de la justice pénale, par Mica Torres

La commission de femmes à Grandpuits ou comment faire sortir la grève de l’usine, par Philomène Rozan.

F. Vergès : "Les opprimé.e.s ont toujours mis en œuvre leurs propres politiques de protection", entretien avec Françoise Vergès.

Un hôpital malade et des soignantes en première ligne, par Anna Ky.

Le socialisme est-il bon pour la sexualité des femmes ?, par Carla Biguliak.

Faut-il détester les hommes ? Autour de « Moi les hommes, je les déteste », de Pauline Harmange, Cléo Rivierre.




Mots-clés

8 Mars   /    Marlène Schiappa   /    Féminisme    /    Islamophobie   /    Droits des femmes   /    Du Pain et des Roses