×

Bataille des retraites

Raffinerie de Feyzin : une action interpro organisée pour défendre la grève reconductible le 7 mars

Jeudi 23 janvier, une soixantaine de personnes se sont rassemblées près de la raffinerie de Feyzin pour un lâcher de banderole au-dessus de l'autoroute Lyon-Marseille. Différents secteurs étaient réunis pour commencer la préparation de la grève reconductible à partir du 7 mars.

Ethan Guela

24 février 2023

Facebook Twitter

Credit photo : Révolution Permanente

Ce jeudi 23 février, une action interprofessionnelle était organisée à l’initiative de l’union locale CGT Vénissieux St-Fons Feyzin. Des salariés de la raffinerie de Total Feyzin, ainsi que des professeurs, des ouvriers de la métallurgie, de la chimie, du personnel de la santé, des cheminots se sont réunis à 17h30 devant les portes de la raffinerie.

Après plusieurs prises de paroles, ils se sont dirigés vers le pont situé devant la raffinerie. L’occasion d’interpeller les automobilistes de l’autoroute A7 en affichant une banderole où l’on pouvait lire : « luttons pour la retraite à 60 ans, une pension digne pour tous ! ».

« L’action est une réussite, car il faut être visible jusqu’au 7 mars, maintenir une pression médiatique, resserrer les liens entres les travailleurs des différents secteurs, construire et préparer la reconductible pour le 7 mars » nous explique Yvan, militant CGT de la raffinerie de Feyzin.

Cette action interprofessionnelle devant la raffinerie de Feyzin vise aussi à préparer la grève reconductible au delà du 7 mars. En effet, plusieurs secteurs ont déjà annoncé se préparer à cette perspective. C’est le cas à la RATP (à l’appel d’une intersyndicale CGT, UNSA, FO, CFE-CGC), à la SNCF (à l’appel de la CGT et de Sud-Rail) et, sous l’impulsion des fédérations CGT du secteur, dans les raffineries, les ports et docks, l’énergie, chez les éboueurs ainsi que dans les industries de verrerie et de céramique. « Tous ensemble le 7 mars et après, ça pourra être le moment de bascule dans la mobilisation » affirme Yvan.

Ainsi, l’action menée devant la raffinerie de Feyzin montre une volonté de construire la mobilisation à la base et de durcir la grève. Dans ce sens, le développement d’assemblée générale dans chaque secteur et la coordination de ces dernières dans des assemblées interprofessionnelles constituent des éléments clés pour aller chercher les secteurs qui ne sont pas encore mobilisés dans les entreprises voisines en organisant des actions pour visibiliser la grève

De plus, si l’intersyndicale affirmait le mardi 21 février vouloir « mettre le pays à l’arrêt, [elle se garde toujours d’appeler à la grève reconductible et se contente d’un appel de seulement 24 heures. Pourtant, il faut un appel clair à la reconductible à partir du 7 mars pour convaincre un maximum de secteurs de rentrer en grève et réussir à définitivement faire plier Macron.


Facebook Twitter
100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

Toulouse. Marche blanche en mémoire d'Adrien, employé de l'ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale

Toulouse. Marche blanche en mémoire d’Adrien, employé de l’ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale

Chambéry. Les parents d'élèves rejoignent la mobilisation en soutien à une enseignante

Chambéry. Les parents d’élèves rejoignent la mobilisation en soutien à une enseignante 

SNCF. Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend convoqués en conseil de discipline

SNCF. Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend convoqués en conseil de discipline

Toulouse. Les travailleurs d'Airbus Defense & Space en grève pour les salaires

Toulouse. Les travailleurs d’Airbus Defense & Space en grève pour les salaires

Dassault Aviation. Un militant CGT harcelé et menacé de licenciement pour la deuxième fois

Dassault Aviation. Un militant CGT harcelé et menacé de licenciement pour la deuxième fois