×

Macronisme en crise

Réforme des retraites. Le gouvernement perd le soutien des retraités et s’enfonce dans la crise

Les retraités qui constituent une partie importante de la base sociale du gouvernement sont désormais 59 % à s'opposer à la réforme des retraites contre 46 % il y a une semaine. Un retournement inédit qui témoigne du rejet unanime de la réforme, qui vient fragiliser un peu plus la macronie à quelques jours du 31 janvier.

Rafael Cherfy

28 janvier 2023

Facebook Twitter

Crédits photo : AFP

La bataille de l’opinion est définitivement perdue pour le gouvernement. Désormais, même les retraités s’oppose majoritairement à la réforme des retraites. En effet, selon un sondage Elabe pour BFMTV paru ce mercredi 25 janvier, les retraités sont 59 % à s’opposer au projet, soit 13 points de plus qu’il y a une semaine, et 61 % à dénoncer une réforme injuste, avec une progression de 19 points sur la même période.

Ce retournement de l’opinion constitue un basculement important en un temps record de l’une des bases électorales les plus solides du macronisme. Ainsi, les retraités sont maintenant 62 % à qualifier de décevante l’action d’Emmanuel Macron, soit un saut de dix points. De plus, alors que ces derniers ne seront pas impactés par la réforme (Macron y a bien veillé) ils sont aussi une majorité (55 %) à soutenir la mobilisation contre le projet de loi, une progression fulgurante de 15 points par rapport à la semaine précédente.

Plus largement, parmi les électeurs de Macron, la déception est au rendez-vous. Ils sont 20 % à se dire déçus de l’action gouvernementale, soit 9 points de plus qu’il y a 7 jours. Les cadres et professions intermédiaires, autre base sociale importante du macronisme, comptabilisaient 53 % de mécontents de la politique de Macron il y a une semaine et sont maintenant 64 %.

Un tel revirement d’opinion est surtout le signe d’une forte vague de solidarité pour la mobilisation actuelle comme d’une forte détestation du macronisme. Déjà très faible, le socle social du macronisme s’effrite un peu plus, fragilisant fortement le gouvernement à quelques jours de la prochaine journée de grève nationale le 31 janvier.


Facebook Twitter
Contre le délit d'opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Contre le délit d’opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Rima Hassan convoquée par la police : un nouveau cap dans la criminalisation des soutiens à la Palestine

Rima Hassan convoquée par la police : un nouveau cap dans la criminalisation des soutiens à la Palestine

« C'est le moment de faire front face à la répression » - Anasse Kazib et Elsa Marcel au Media

« C’est le moment de faire front face à la répression » - Anasse Kazib et Elsa Marcel au Media

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

Compte épargne temps : les directions syndicales s'entendent avec l'U2P pour aménager la misère

Compte épargne temps : les directions syndicales s’entendent avec l’U2P pour aménager la misère

TIG pour les parents, comparution immédiate : le nouveau projet d'Attal pour mettre au pas la jeunesse

TIG pour les parents, comparution immédiate : le nouveau projet d’Attal pour mettre au pas la jeunesse

Salariés réservistes de l'armée : Lecornu appelle au « patriotisme du capitalisme français »

Salariés réservistes de l’armée : Lecornu appelle au « patriotisme du capitalisme français »