^

Notre classe

Anasse Kazib 2022

Rejoins les comités de soutien à la campagne d’Anasse Kazib en Moselle !

De Paris à Marseille en passant par Toulouse les comités de soutien pour Anasse fleurissent partout en France dans la continuité de meetings qui ont rassemblé plusieurs centaines de personnes ! Toi aussi rejoins le mouvement en participant au comité de Metz ce Dimanche 28 novembre à 17h30 !

lundi 22 novembre

De Paris à Marseille, en passant par Toulouse, les comités de soutien pour Anasse fleurissent partout en France. Et ce dans la continuité de meetings qui ont rassemblé plusieurs centaines de personnes. Toi aussi rejoins le mouvement en participant au comité de Metz ce dimanche 28 novembre à 17h30 !

Alors que la course aux parrainages s’intensifie avec la barre significative des 150 parrainages dépassée, la campagne pour la candidature d’Anasse prend forme jour après jour. Après le meeting de lancement de la campagne à Paris, rassemblant près de 450 personnes, un second s’est tenu à Toulouse devant plus de 350 personnes.

La candidature d’Anasse suscite un réel intérêt dans la jeunesse et chez les travailleurs. La présence à la présidentielle d’un jeune ouvrier de la SNCF, issu des quartiers populaires et capable de tenir tête à des ministres ou des députés pour porter la voix des travailleurs et des opprimés serait un signal fort envoyé à tous ceux que le capitalisme écrase. Elle permettrait d’offrir une perspective radicalement différente à celles et ceux qui se détournent des politiques bourgeois et de leurs promesses électorales, ceux-là qui depuis des décennies réalisent des réformes agressives anti-sociales et autoritaires pour les profits des patrons.

En Moselle, les licenciement et fermetures d’usines ont fait des ravages, malgré la combativité de notre classe et de nos anciens. Dans les mines de charbon, de fer jusqu’au secteur de la sidérurgie, les trahisons successives de la gauche de Mitterrand puis de Hollande, en passant par les promesses de la droite à Florange, ont laissé un goût amer et une volonté de dégagisme qui a fait le terreau de l’extrême droite, dont le programme ne défend pourtant pas plus les travailleurs et les précaires que ceux de LR ou du PS.

La candidature d’Anasse a un écho particulier en Moselle. Elle incarne une radicalité nouvelle, une envie de rupture profonde avec ce système, dans la droite lignée du mouvement des gilets jaunes, puis de celui contre la réforme des retraites. Elle est à l’image de cette nouvelle génération ouvrière qui, elle, n’a pas connu toutes ces défaites du passé et qui aujourd’hui, combat bec et ongles le patronat avec succès. A l’instar des travailleurs de Neuhauser qui ont arraché près de 30 embauches ce mois-ci grâce à leurs grèves et détermination. Mais sa candidature est également à l’image de la jeunesse mobilisée dans les mouvements contre le racisme d’Etat et les violences policières, dans les mouvements féministes ou encore ce 20 novembre à Metz et partout en France. Ce sont toutes ces voix là que l’on veut porter dans la campagne pour les présidentielles.

Car au-delà de la figure d’Anasse, c’est un programme que nous voulons défendre. Un programme qui prend tout son sens en Moselle : l’interdiction des licenciements, le smic à 1800€ net et le partage du temps de travail, la lutte contre les oppressions systémiques ; autant de problématiques qui touchent le cœur de notre quotidien.

Chaque aide est la bienvenue, qu’elle soit financière, matérielle ou humaine. Chaque geste compte pour faire entendre notre voix face à Macron, Zemmour et Le Pen lors des débats télévisés. Nous avons besoins de vous ! Les 150 premiers parrainages obtenus sont encourageants mais loin d’être suffisants. Nous devons continuer à aller à l’encontre des maires, coller des affiches, faire vivre la campagne en organisant des meetings et réunions publiques dans toutes les villes de France. A Saint-Avold, un comité s’est déjà réuni. C’est maintenant au tour de Metz !

Alors si tu souhaites que nos idées soient entendues en 2022, contactes-nous sur les réseaux sociaux ou sur le site de campagne pour participer au comité de soutien messin, dont le premier se tiendra dimanche 28 novembre, à 17h30 à Metz !




Mots-clés

Metz   /    comité de campagne    /    #Anasse2022   /    Anasse Kazib   /    Jeunesse   /    mouvement ouvrier   /    Notre classe