^

Politique

Répression. Des CRS frappent sur leurs boucliers pour intimider les manifestants place de la République

Hier soir place de la République à Paris, sans-papiers et soutiens étaient rassemblés contre l’expulsion du camp de Saint Denis. Sur une vidéo choquante de Taha Bouhafs, on voit des policiers frapper avec leurs matraques sur leurs boucliers pour intimider les manifestants.

mercredi 25 novembre 2020

Crédits photo : Taha Bouhafs / Là-bas si j’y suis

Sur les images publiées par Taha Bouhafs, on voit une ligne de CRS avancer pour réprimer le rassemblement de soutien aux sans papiers, qui se tenait hier soir à République, en frappant leurs boucliers avec leurs matraques. Ce rassemblement pacifique était organisé pour défendre les sans-papiers, expulsés du camp de Saint Denis et dont l’action d’hier avait été violemment réprimée.

Cette scène abjecte fait écho aux violences commises hier contre les sans-papiers, militants, et même journalistes présents pour défendre le droit pour toutes et tous d’avoir un logement. Après les croche pieds et les coups distribués hier contre Rémy Buisine notamment, la police cherche à intimider.

Une expression de plus de la politique du gouvernement qui n’a que la matraque comme réponse pour faire taire tout type de contestation. On comprend mieux pourquoi il cherche à nous interdire de filmer la police via la loi Sécurité Globale lorsque l’on voit ces images. Il s’agit seulement de faire taire la dénonciation ouverte depuis les Gilets Jaunes sur les violences commises par la police.




Mots-clés

Répression policière   /    Police   /    Gérald Darmanin   /    Sans-papiers   /    Répression   /    Politique