^

Notre classe

Mobilisation au collège Delaune

Répression. La DSDEN menace d’envoyer la police contre les parents d’élèves mobilisés à Delaune

Au cinquième jour de mobilisation des parents d'élèves et professeurs du collège Delaune (Bobigny) contre le manque de moyens et la gestion catastrophique de l'épidémie, et alors que celle-ci commence à faire tâche d'huile, l'inspection menace d'envoyer la police réprimer et interpeller les parents d'élèves qui bloquent le collège. La mobilisation s'élargit !

vendredi 7 janvier

Depuis le lundi 3 janvier, jour de rentrée, le collège Delaune est mobilisé pour dénoncer le manque de moyens, les non-remplacements et le manque d’effectifs, mais aussi les conditions déplorables de rentrée du point de vue sanitaire.
« A Delaune on avait décidé d’une action indépendamment du protocole sanitaire qui nous est tombé dessus. Notamment pour des non-remplacements. Mais on a aussi des revendications sanitaires : la crise sanitaire révèle les problèmes sous-jacents. On veut des masques FFP2 », résumait un professeur lors de l’AG inter-établissements du 93.
En lien avec les professeurs, les parents d’élèves se mobilisent pour bloquer l’établissement, empêchant la reprise des cours depuis cinq jours.

Et la mobilisation commence à faire tâche d’huile à travers la Seine-Saint-Denis avec des dizaines d’établissements mobilisés, poussant à faire du 11 janvier une journée de mobilisation nationale dans l’Éducation.

Face à cette mobilisation spontanée, la DSDEN (Direction des servies départementaux de l’Éducation nationale) cherche à intimider et menace d’envoyer la police réprimer et interpeller les parents d’élève.

Une intimidation scandaleuse qui n’entame pas la détermination des parents d’élèves et professeurs : de nouveaux élèves et parents d’élèves se sont joints au blocage ce matin, plus nombreux encore que les jours précédents.

Une démonstration de solidarité et de détermination qui témoigne de la colère bien plus générale au sein de l’Éducation.




Mots-clés

Covid-19   /    Crise sanitaire   /    Mobilisation   /    Education nationale    /    Rentrée   /    Education   /    Répression   /    Notre classe