^

Notre classe

Répression syndicale

Répression à la RATP. Les 5 et 6 mars, soyons nombreux pour défendre les grévistes de Vitry

Annoncées le 8 février dernier, les dates des convocations en conseil de discipline des grévistes de Vitry sont finalement tombées. Les 5 et 6 mars, Yassine, Patrick et François sont donc convoqués à la Chambeaudie où les soutiens devront être nombreux pour montrer le refus de cette répression intolérable.

mardi 18 février

Le 13 janvier dernier, les menaces de révocation subies par Patrick, Yassine et François, grévistes du dépôt RATP de Vitry, avaient suscité un élan de solidarité massif de la part des grévistes et soutiens. Dénonçant d’une même voix la répression syndicale menée par la direction du dépôt, des centaines de personnes avaient ainsi envahi le dépôt de Vitry à l’occasion d’un rassemblement mené le jour de leur entretien préalable à convocation en disciplinaire.

Quelques semaines plus tard, malgré la forte mobilisation, la direction n’avait pas hésité à convoquer Alex, un autre gréviste et militant CGT du dépôt. Finalement, la direction avait décidé de faire un pas supplémentaire, en convoquant Yassine, Patrick et François en conseil de discipline. Une convocation qui équivaut à une menace de sanctions lourdes pouvant aller jusqu’à la révocation.

Alors que la semaine dernière, grévistes et soutiens avaient bloqué le dépôt de Vitry pour dénoncer la répression menée par la direction du dépôt à l’appel de l’UD CGT 94, la RATP a fini par dévoiler il y a quelques jours la date de la convocation en disciplinaire de Yassine, Patrick et François. Ainsi, les deux premiers grévistes seront convoqués le 5 mars, tandis que François passera le 6 mars.

Comme pour Hani en janvier, les conseils disciplinaires se tiendront au 12 place de la Chambeaudie dans le 12ème arrondissement de Paris, où deux rassemblements sont appelés à midi par l’UD CGT 94. Des rassemblements où grévistes et soutiens devront être présents massivement pour montrer leur solidarité contre la répression. « La solidarité et l’unité des travailleurs sont les seules réponses que l’on doit apporter face la surdité et le mépris de nos patrons. C’est ensemble que nous combattrons cette répression et cette régression sociale. » notait en ce sens Alex il y a quelques semaines.




Mots-clés

rassemblement   /    répression syndicale   /    RATP   /    Répression   /    Notre classe