^

Répression : un agent RATP menacé de révocation fait une tentative de suicide

Nous avons appris ce matin que François, un des agents RATP de Vitry menacé de révocation, avait fait une tentative de suicide. Un acte désespéré qui prend place dans un contexte de répression syndicale forte contre les noyaux durs de grévistes des différents dépôts RATP.

lundi 27 janvier

Crédit photo : LP/C.L.

Ces derniers jours, la répression s’abat de façon intense sur les dépôts RATP. Après la convocation samedi matin de Alexandre El Gamal, agent RATP et militant CGT au dépôt de Vitry, c’est Ahmed Berrahal, agent RATP au dépôt de Flandre, militant CGT et figure de la grève, qui apprenait hier sa convocation.

Une répression qui n’est pas sans affecter les grévistes touchés. Si tous maintiennent une détermination forte, le spectre de la révocation pèse lourd. Ce matin, on a ainsi appris qu’un des grévistes de Vitry convoqué le 13 janvier dernier, François, connu pour être « l’homme au mégaphone », grande gueule blagueuse et figure de la grève, avait fait une tentative de suicide. Le 13 janvier dernier, il nous avait fait part de ses réactions aux menaces de la direction.

Actuellement hors de danger, son geste nous rappelle la violence qu’exerce la RATP contre ceux qui osent relever la tête, et entraîner leurs collègues derrière eux.

Un rassemblement est appelé à 13h au dépôt de Vitry-sur-Seine pour ne pas laisser l’acte de François, conséquence directe de l’attitude répressive de la RATP, impuni.




Mots-clés

Grève décembre 2019   /    répression syndicale   /    #NosViesValentPlusQueLeursProfits   /    Grève   /    RATP   /    #AssezDeViesBroyées   /    Répression