^

Notre classe

Tous en grève illimitée

Retraites. Grande fête de soutien aux agents RATP sur le dépôt de Flandre

Samedi prochain, à 16h, une grande fête de soutien est organisée afin de se rencontrer, de partager mais aussi de soutenir les grévistes par le lancement d'une caisse de grève.

jeudi 12 décembre 2019

Photo : O Phil des Contraste

Depuis le 5 décembre, les agents RATP du dépôt de Flandres sont en grève contre la réforme des retraites. Ainsi, conducteurs et mainteneurs enchaînent chaque jour les piquets et les blocages aux côtés des étudiants, des enseignants et des habitants du quartier. Samedi prochain, à 16h, une grande fête de soutien est organisée afin de se rencontrer, de partager mais aussi de soutenir les grévistes par le lancement d’une caisse de grève.

Des piquets réguliers

Ils sont près de 800 à travailler sur le lieu et à enchaîner horaires décalés, travail de nuit et le weekend tout en constatant la fonte des effectifs. Alors qu’il y avait 80 mainteneurs en 2011, ils ne sont plus que 50 aujourd’hui alors que le parc de bus a augmenté de plus de 30%. Ces diminutions d’effectifs entraînent des cadences intenables et une détérioration terrible du service public, organisé non pas en fonction des besoins des usagers mais de la pression au kilomètre.

Ce sont des conditions de travail communes à l’ensemble des dépôts et nombreux sont les travailleurs d’Aubervilliers, de Pavillon-sous-bois ou de la Villette à venir échanger sur le piquet. Ce matin même, les agents du dépôt de Pavillon-sous-bois ont été violemment réprimés par la BAC qui les ont frappés et aspergés de gaz lacrymogène. En réaction, les collègues non grévistes ont immédiatement exercé leur droit de retrait et plus un bus n’est sorti du dépôt. Les grévistes de Flandres ont également réagi et se sont rendus sur le piquet pour exprimer leur solidarité.

S’adresser à la population et élargir

Alors que la grève dure depuis 8 jours, elle continue à faire l’objet d’un soutien massif de la population. Celui-ci s’exprime dans les faits par les nombreux enseignants et étudiants qui viennent aider aux blocages des dépôts chaque matin ce qui permet d’augmenter l’impact de la grève.

Cette solidarité est fondamentale car contrairement à ce que le gouvernement voudrait faire croire, le combat des agents RATP, des cheminots, des enseignants et des autres est celui de tous, des générations actuelles et futures, qui méritent de vivre dignement. En ce sens, les grévistes ont rédigé une lettre adressée à la population de Pantin, à diffuser partout, pour étendre le soutien et élargir la sympathie à l’égard de ceux qui conduisent, réparent et entretiennent quotidiennement les bus qui font voyager les habitants.

Télécharger en PDF

Cette lettre invite à une grande fête de soutien organisée à côté du dépôt samedi à partir de 16h. Les grévistes de tous les dépôts, les enseignants, les étudiants et tous les secteurs qui se battent sont les bienvenus à cette occasion pour soutenir la grève.

Alimenter la caisse de grève pour tenir

Ce matin, en Assemblée Générale, ils se sont organisés pour lancer une caisse de grève. C’est un outil fondamental pour continuer à tenir, pour des travailleurs qui touchent un salaire moyen de 1600 euros. La peur d’une paye très réduite ne doit pas être un frein à la mobilisation et il est déterminant que tous contribuent à la caisse qui se lance tout juste.

Rendez-vous samedi à 16h, au stade Marcel Cerdan 170 avenue Jean Jaurès, pour profiter d’un concert de percussions africaines de Babacar Faye and Drum’s band et d’un buffet, tout cela pour financer la grève !

Pour donner à la caisse de grève.




Mots-clés

Pantin   /    Mouvement des retraites 2019-2020   /    Grève décembre 2019   /    Réforme des retraites   /    93   /    Grève   /    RATP   /    Notre classe