^

Politique

Casse des retraites

Retraites. Une large majorité de la population opposée à la réforme centrale de Macron

La contre-réforme des retraites est la priorité numéro 1 pour Macron. Mais ses plans pour nos vies semblent être contestés par une très large majorité de la population à en croire les derniers sondages parus. Cette forte défiance doit surtout nous donner confiance pour organiser la contestation et gagner face à Macron et à son monde.

jeudi 28 avril

Crédit photo : Yoan VALAT/POOL/AFP

Selon un sondage de l’institut Elabe, 64% des personnes interrogé.es se disent opposé.es à l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans. Plus encore, selon un sondage Ifop, 77 % estiment qu’Emmanuel Macron doit retirer de son programme le projet de retraite à 65 ans. Des chiffres qui montrent une forte défiance de la population envers un président réélu par défaut.

Si Macron pendant l’entre-deux tours tentait de séduire nos bulletins de vote en déclarant que l’âge de départ à la retraite pouvait faire l’objet de négociations, celui-ci, maintenant réélu, compte bien faire de cette contre-réforme la priorité numéro 1 de son second quinquennat. Une attaque d’ampleur contre le monde du travail, que le gouvernement se prépare déjà à mettre en place. Ainsi Bruno Le Maire affirmait ce lundi sur France info que l’âge de départ à la retraite à 65 ans constituait bien le « cap », « non négociable » de la contre-réforme et qu’un recours au 49.3 n’était pas à exclure.

Cette tentation des leviers autoritaires répond à la défiance vis à vis de cette réforme pourtant centrale pour les classes dirigeantes. Alors que la nouvelle mandature n’a pas encore officiellement commencé, le rejet déjà massif de cette mesure a raison d’inquiéter le gouvernement.

En réalité c’est un signal qui doit nous donner confiance dans les possibilités de mobilisation. D’ores et déjà, le monde du travail et la jeunesse doivent organiser la contestation. Si le 1er Mai est une date importante de mobilisation dans laquelle différents secteurs pourront se retrouver et lutter ensemble face à une actualité sociale brûlante cette journée traditionnelle doit aussi poser les jalons d’une lutte d’ampleur et coordonnée contre le projet qu’a Macron pour nos vies. C’est l’explosion sociale de nos colères qui fera et a toujours fait reculer les gouvernements.

Face aux attaques sociales, la réponse n’est ni dans les cadres institutionnels, ni autour d’une table avec nos fossoyeurs. Pour gagner, il faudra lutter de manière coordonnée. Pour ça, il y a nécessité à construire dès à présent des solidarités notamment avec les caisses de grève, à pousser nos directions syndicales à suivre nos appels à la mobilisation, et ce, en toute indépendance et intransigeance avec le gouvernement.



Mots-clés

Présidentielles 2022   /    Macronisme   /    Réforme des retraites   /    Retraités   /    Emmanuel Macron   /    Politique