^

Notre classe

Réforme de la fonction publique

Révolte de la première ligne : les éboueurs en grève envahissent la mairie du 13ème arrondissement !

Deux semaines après l’envahissement de l’Hôtel de Ville, les éboueurs sont toujours en lutte, de même que l’ensemble des agents de la Ville de Paris. Ce matin ils ont envahi la Mairie du 13ème pour se faire entendre face aux attaques liées à la réforme de la fonction publique.

mercredi 9 juin

Crédits photo : Clément Lanot

Le 25 mai dernier, plusieurs centaines d’éboueurs et égoutiers envahissaient la Mairie de Paris. Une occupation à l’issue de laquelle la répression avait frappé, faisant au moins un blessé, tandis que plusieurs éboueurs recevaient des amendes pour avoir manifesté.

Une action qui s’inscrivait dans le combat mené par l’ensemble des agents de la Ville de Paris depuis des mois contre les conséquences de la réforme de la fonction publique, qui attaque leurs acquis. Alors que les agents manifestent chaque jeudi pour se faire entendre et refuser le passage au 1607 heures et les vols de congés qu’il entraînera.

Ce mercredi, les éboueurs ont lancé une nouvelle action coup de poing en envahissant la mairie du 13ème arrondissement. A l’intérieur, les éboueurs ont symboliquement renversé les poubelles et jeté des papiers. Une façon de rappeler le rôle central qu’ils jouent quotidiennement pour la propreté de la Ville.

Dans une vidéo publiée par la CGT FTDNEEA, le secrétaire de l’organisation explique « le maire d’arrondissement a refusé de nous recevoir. C’est tout ce qu’on voulait » et note : « Il y a 17 mairies d’arrondissement, on les fera une par une. On va continuer à se mobiliser. Le seul langage qu’ils comprennent c’est le rapport de forces. »

Une nouvelle action qui doit s’inscrire dans un plan de bataille plus large par la grève mais aussi entraîner l’ensemble des agents de la Ville de Paris qui, par-delà le secteur de la propreté, sont tous concernés par les mesures, des jardiniers aux travailleurs sociaux en passant par les ATSEM, animateurs et animatrices, etc… Un combat commun de ces agents en première ligne pendant les confinements, qui subissent aujourd’hui des attaques contre leurs conquis sociaux. Cette unité de l’ensemble des secteurs sera essentielle pour faire reculer la Mairie de Paris !




Mots-clés

Primes des fonctionnaires   /    Privatisation   /    Éboueurs   /    Paris   /    Fonction publique   /    Notre classe