^

Monde

Ouvrez les frontières !

Royaume-Uni : 39 migrants retrouvés morts à l’arrière d’un camion

À Grays, à l'est de Londres, un camion frigorifique a été retrouvé avec 39 cadavres dans sa remorque, terrible illustration du caractère meurtrier de l’Europe forteresse.

jeudi 24 octobre

Crédit photo : Ben Stansall / AFP

Les corps de 39 migrants d’origine chinoise ont été retrouvés à Grays dans la zone industrielle de Waterglade, dans le comté de l’Essex au Royaume-Uni. Ils étaient à l’arrière d’un camion frigorifique provenant de Bulgarie, passé par Zeebruges en Belgique avant d’arriver au Royaume-Uni, parmi eux un adolescent. Ce drame en rappelle d’autres comme celui du camion frigorifique en Autriche où 71 migrants avaient été étouffés en 2015 dans des conditions similaires.

La classe politique anglaise s’est émue de cette affaire qui secoue l’opinion publique et résonne bien au-delà des frontières britanniques. Boris Johnson s’est dit « horrifié » tandis que la ministre britannique de l’intérieur, Priti Patel, condamne « le pire de l’humanité » derrière ce trafic d’êtres humains. Elle dénonce même un « crime contre l’humanité » et appelle à de sévères peines de prison pour les responsables de cette tragédie.

Immédiatement, Stephen Hale, direction de l’ONG Refugee Action, a rappelé que « cette terrible tragédie prouve la nécessité pour le gouvernement de donner la possibilité aux personnes qui fuient les zones de guerre et les persécutions de rejoindre le Royaume-Uni de manière sûre ». En effet, la droite et l’extrême-droite jusqu’aux gouvernements de type LREM font systématiquement de ces catastrophes humaines des arguments en faveur du renforcement des contrôles aux frontières et des moyens policiers pour lutter contre les trafiquants d’êtres humains. Les discours de dirigeants européens sont hypocrites lorsque l’on sait qu’ils font la chasse aux migrants et sont responsables de la misère et des guerres. Il ne faut pas oublier que pour le gouvernement Macron des personnes comme Cédric Herrou qui ont aidé et hébergé des migrants sont considéré comme des passeurs.

A l’heure actuelle, ce sont les frontières qui tuent et notamment les guerres impérialistes au Moyen-Orient qui lancent sur les routes d’Europe des dizaines de milliers de réfugiés qui fuient la mort et la misère dans l’espoir de trouver asile au Royaume-Uni. Si dans ce cas précis, ces migrants n’ont pas traversé la méditerranée, ils ont été tout de même obligé de voyager clandestinement en Europe.

Les passeurs et les trafiquants d’êtres humains ne sont qu’un des maillons de la chaîne. Leur existence même et les souffrances qu’ils infligent aux migrants ne sont possibles que parce que nos gouvernements ont mis en place une Europe forteresse et bloquent les flux d’être humains en même temps qu’ils laissent les capitaux et les marchandises circuler librement.

La mort de ces 39 personnes est la résultante des politiques nationalistes menées par les gouvernements européens. C’est la politique xénophobe d’État qui pousse des milliers de personnes à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe. Le désespoir les pousse à essayer d’y parvenir par tous les moyens.

Il faut ouvrir les frontières immédiatement et accueillir tous les migrants, qu’ils fuient les guerres, les dictatures ou la misère. Il n’y a pas d’autre moyen pour en finir avec le trafic de personnes et surtout avec la barbarie de toutes ces morts.




Mots-clés

Migrants   /    Royaume-Uni   /    Union Europénne   /    Immigration   /    Monde