^

Notre classe

Précaires en guerre !

Samedi 25, tous et toutes aux côtés des jeunes travailleurs de Chronodrive en grève pour leur salaire

À Chronodrive, les jeunes salariés du magasin de Basso Cambo se mettent en grève samedi 25 pour exiger des augmentations de salaire. Dans cette période marquée par une précarité profonde parmi la jeunesse et par une inflation record, ils nous montrent la voie à suivre pour changer la donne et ne pas se résigner. Alors soyons nombreux.ses à les soutenir samedi à 11h, sur leur piquet de grève !

vendredi 24 juin

Après s’être réunis entre collègues pour discuter collectivement de leurs revindications, les jeunes salariés de Chronodrive Basso Cambo ont annoncé partir en grève ce samedi 25 juin contre un des plus riches patrons de France pour une augmentation de salaire. Pour les travailleurs de Chrono la revendication est claire : ils veulent 7% d’augmentation pour faire face à l’inflation et pouvoir vivre, non survivre.

Ces travailleurs, dont beaucoup sont des étudiants payés au SMIC, sont les premiers à la subir de plein fouet cette inflation qui n’a jamais été si élevée depuis près de 40 ans. Ainsi, la petite hausse de salaire qui avait été prévue par l’employeur dans le cadre des NAO et qui permettait simplement de s’aligner sur le SMIC est très loin de suffir pour vivre correctement. Cet alignement sur le SMIC apparait aussi particulièrement méprisant lorsqu’on sait que l’entreprise Chronodrive, qui appartient au groupe Auchan, a pour patron Mulliez qui est la 7ème fortune de France, et alors que les conditions de travail sont très pénibles dans un secteur comme celui-ci.

C’est ce qui a suscité la colère des salariés qui ont décidé de répondre par la grève. Cette grève est inédite en ce qu’elle est portée par des travailleurs du secteur de la grande distribution payés au SMIC, qui sont en grande majorité des étudiants précaires en contrats à mi-temps, qui font ce travail à côté de leurs études et pour qui perdre du salaire est souvent très difficile.

Alors que les prix ne cessent d’augmenter et que la question des salaires se pose de manière de plus en plus brûlante, avec des grèves qui émergent dans de multiples secteurs sur cette question, il est primordial de soutenir les grévistes car les augmentations de salaire s’arrachent avant tout par la méthode de la grève et grâce à un rapport de force suffisant. Soutenir les Chronodrive, c’est soutenir tous les jeunes précaires qui travaillent dans ces secteurs difficiles, qui n’acceptent plus d’être payés au SMIC et de devoir se contenter de survivre en se demandant comment boucler les fins de mois !

C’est pour ça que nous appelons toutes les organisations syndicales, politiques, associatives, qui luttent contre la précarité et pour l’augmentation des salaires à soutenir les grévistes en participant à leur caisse de grève et en les rejoignant sur le piquet de grève SAMEDI À 11H devant le magasin Chronodrive basso-cambo (16 avenue du Docteur Grynfogel)



Mots-clés

salaires   /    Inflation   /    Chronodrive   /    Jeunesse   /    Grève   /    Précarité   /    Toulouse   /    Notre classe