^

Politique

L'extrême droite en action

Scandale ! Le syndicat Alliance lance une cagnotte en soutien aux policiers ayant agressé Michel

Le syndicat de police d'extrême droite Alliance, grand défenseur des violences policières, a lancé une cagnotte de soutien aux policiers ayant agressé sauvagement le producteur de musique Michel Zecler.

mercredi 2 décembre 2020

Crédit Photo : Le Pot Commun

C’est une nouvelle polémique pour le syndicat de police d’extrême droite Alliance. Non sans cynisme, ce syndicat, à l’origine d’un harcèlement à l’encontre du journaliste Taha Bouhafs a lancé une cagnotte de soutien aux policiers ayant agressé Michel Zecler, ce producteur de musique dont l’affaire est aujourd’hui au centre de l’actualité politique.

Dans une publication Facebook le syndicat appelle à soutenir « nos collègues Philippe, Pierre et Aurélien » en évoquant la « présomption d’innocence » :

Depuis, et face aux signalements massifs de personnes en colère de l’expression d’une telle indécence, la cagnotte a été supprimée. Ironiquement, c’est ce même syndicat Alliance qui, en 2019, courrait les plateaux télévisés pour crier son indignation quant à l’ouverture d’une cagnotte de soutien à Christophe Dettinger, ce « boxeur Gilet jaune » qui, lors d’une manifestation, s’était défendu face aux violences policières. Sur le plateau de BFM TV, Benoit Barrer, secrétaire national d’Alliance, avait exhorté à ce que cette cagnotte « soit retiré », estimant qu’il s’agissait alors d’une « prime à fracturer du policier ».

Grand défenseur des violences policières, Alliance montre une fois encore son visage : celui d’un syndicat militant pour une impunité policière totale, légitimant la répression sauvage contre les manifestants, dans les quartiers populaires et les actes ouvertement racistes comme dans l’affaire Michel Zecler.




Mots-clés

Police   /    Extrême-droite   /    Politique