^

Politique

Répression policière

Sécurité globale. La police gaze jusque dans le métro, les voyageurs peinent à respirer

Pour disperser le rassemblement devant l'Assemblée nationale qui a réuni plus de dix mille personnes, la police a usé de la force et des lacrymogènes… au point de faire suffoquer les voyageurs et manifestants jusque les rames de métro.

mardi 17 novembre

Après un premier rassemblement réussi contre la loi dite de sécurité globale, les manifestants ont été violemment dispersés par la police à coup de canon à eau et de lacrymogènes. De quoi embrumer de gaz les rames de métro passant par la station du rassemblement.