^

Politique

Selon Sibeth Ndiaye, "le gouvernement a été dans une transparence totale"

Sibeth Ndiaye a affirmé la transparence totale du gouvernement depuis le début de la crise sanitaire au micro de Europe 1. Elle « regrette » que 80% de la population considèrent que le gouvernement a caché des informations pendant cette crise sanitaire. Une position bien hypocrite et difficile à tenir après le scandale des municipales et encore moins après celui des masques.

samedi 9 mai

Crédits photo : AFP/LUDOVIC MARIN

Des municipales maintenues en contradiction avec les mesures de sécurité sanitaires

Maintenir les municipales du 16 mars 2020 contredit totalement les mesures de sécurités sanitaires nécessaires. Si le gouvernement affirmait que tous les bureaux de votes seraient équipés pour empêcher la propagation du virus, dans les faits ça n’était absolument pas le cas. Même le premier ministre n’a pas respecté la distance imposée entre deux personnes.

De nombreux personnels hospitaliers, notamment le collectif Inter-Hôpitaux qui s’est construit lors des luttes pour exiger plus de moyens pour l’hôpital public, dénonçaient l’inconscience du gouvernement. Cela montre que l’on ne peut pas faire confiance à ce gouvernement qui poursuit la destruction de l’hôpital public depuis 3 ans et dont l’ingérence ne fait qu’accroître la crise. Ici, contrairement à ce qu’affirme Sibeth Ndiaye, le gouvernement a semblé préférer le mensonge à la transparence.

Une pénurie de masques cachée qui a coûté la santé et parfois la vie de nombreux soignants et travailleurs en première ligne.

Depuis 2013, où la ministre de la santé du gouvernement Hollande décide de supprimer les stocks de masques de l’État, la France n’est pas prête à faire face à une crise sanitaire telle que celle que nous vivons. C’est avec 80 millions de masques chirurgicaux et aucun masques FFP, qui sont les seuls réellement efficaces, que nous sommes entrés dans cette crise. Or aujourd’hui, 50 millions par semaine sont nécessaires. Pour cacher ce déficit, le gouvernement a d’abord déclaré que les masques n’étaient pas utiles pour ceux qui ne sont pas directement exposés au virus alors que, encore une fois, de nombreux personnels médicaux alertaient sur l’efficacité du port du masque pour ralentir une telle épidémie.

Cacher cette pénurie n’a eu pour seul effet que l’augmenter, et pour se dédouaner, ce sont les comportements de la population, qui s’est ruée dans les pharmacies, qui ont été dénoncés. Cette pénurie aurait pu être mieux gérée en mettant des mesures en place dès les premiers cas en France. Prendre conscience de l’état des stocks avant que le virus se répande massivement et réserver les masques pour ceux qui sont en première lignes et pas pour les entreprises non essentielles qui poursuivent la production malgré la situation.

Alors Sibeth Ndiaye, mensonge ou transparence ? Après le scandale des municipales puis celui des masques il est bien normal que 80% de la population estiment que le gouvernement leur a caché des informations. Et ce n’est pas avec de nouveaux mensonges que la confiance en lui va remonter, car sa gestion de la crise apparaît de jour en jour plus catastrophique.




Mots-clés

Masques   /    Covid-19   /    Crise sanitaire   /    Crise économique   /    Coronavirus   /    gouvernement   /    Scandale   /    Politique