×

Pas de trêve !

Semaine noire : forte mobilisation des grévistes ce matin à Paris, la Gare de Lyon fermée

Les grévistes se sont retrouvés massivement devant la maison de la RATP pour débuter cette semaine noire appelée par la coordination interprofessionnelle de vendredi dernier suite aux annonces du gouvernement. Une première action réussie a eu lieu dans la Gare de Lyon et a poussé la SNCF à fermer la gare pour l'ensemble de la journée par crainte de débordements.

Facebook Twitter

Les grévistes font une première démonstration de force en ce premier jour de vacances. En envahissant par plusieurs centaines la Gare de Lyon après s’être retrouvés devant la maison de la RATP, ils démontrent encore une fois leur combativité. Pas de trêve, c’est pas de trêve comme le rappellent-ils, déterminés à faire de cette semaine de Noël une semaine d’action coup de poings pour durcir le mouvement et faire plier une bonne fois pour toute le gouvernement.

Face à une détermination impressionnante, la SNCF a dû annuler les trains de la journée et évacuer la gare*. Une réussite pour les grévistes qui démontrent encore une fois que la base est partie pour mener le combat jusqu’au bout, et qu’aucun service minimum ne sera maintenu sur le dos du mouvement. Si les directions syndicales ont convenu d’une date de mobilisation le 9 janvier, les grévistes montrent qu’eux resteront mobilisés pendant les vacances, sans attendre 20 jours pour ressortir dans les rues.

Une première réussite, qui marque le début d’une semaine agitée, à l’image de l’enjeu pour le mouvement de se durcir et se généraliser après les premières déclarations de trêve du gouvernement et de certaines directions syndicales.

* Edit : Contacté par LCI, la SNCF aurait démenti "toute fermeture mais confirme cependant que plusieurs agents de la RATP ont circulé sur des rails au sein de la gare" et dit affirmer qu’"aucune incidence sur le trafic ferroviaire n’est à constater". Pourtant, comme l’affirme nos correspondants sur place, non seulement, plusieurs trains ont été retardés mais une annonce a été faite dans la Gare affirmant : "Merci d’évacuer la gare de Lyon, il n’y aura aucun train de la journée" forçant ainsi l’évacuation de la Gare pour "rétablir l’ordre". Une annonce dont ne fait pas mention la SNCF, de même qu’elle nie toute perturbation du trafic. Au travers de ces déclarations à la presse, la SNCF tente ainsi de jouer le jeu de la "normalité" pour minimiser l’action des grévistes.


Facebook Twitter
Anasse Kazib convoqué par la police : « une procédure politique contre des dizaines de soutiens de Gaza »

Anasse Kazib convoqué par la police : « une procédure politique contre des dizaines de soutiens de Gaza »

L'université de Lille annule la conférence de LFI sur la Palestine après une campagne autoritaire

L’université de Lille annule la conférence de LFI sur la Palestine après une campagne autoritaire

Jeux Olympiques : le budget explose pendant que le gouvernement prépare l'austérité

Jeux Olympiques : le budget explose pendant que le gouvernement prépare l’austérité

 « Dette » et « guerre » : double matraquage et attaques en préparation

« Dette » et « guerre » : double matraquage et attaques en préparation

100 jours d'Attal : la dette et les européennes réactivent le spectre de la crise politique

100 jours d’Attal : la dette et les européennes réactivent le spectre de la crise politique

Jeux olympiques : l'État jette à la rue 450 migrants hébergés à Vitry

Jeux olympiques : l’État jette à la rue 450 migrants hébergés à Vitry

Mort de Shemseddine : non aux mesures répressives, il faut des moyens pour la jeunesse !

Mort de Shemseddine : non aux mesures répressives, il faut des moyens pour la jeunesse !

Formation des enseignants : Macron cherche à renforcer le contrôle des futurs profs

Formation des enseignants : Macron cherche à renforcer le contrôle des futurs profs