^

Politique

Offensive islamophobe

« Pratiques sportives communautaristes », « séparatisme » : le nouveau spot islamophobe du gouvernement

Un nouveau spot publicitaire contre le « séparatisme islamiste » a vu le jour sur une page du gouvernement sur Twitter, relayant encore une fois clichés et préjugés. Un nouvel outil du gouvernement au service de son offensive islamophobe et qui s’inscrit dans une séquence où les idées racistes et islamophobes sont totalement décomplexées grâce à ses politiques successives.

mercredi 6 octobre

Sur la page twitter du Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et Radicalisation, un nouveau spot publicitaire a vu le jour ce 3 octobre, visant, une fois n’est pas coutume, le « séparatisme islamiste ». S’inscrivant dans la politique islamophobe que mène le gouvernement depuis plusieurs mois, ce spot est particulièrement ahurissant, par les clichés qu’il véhicule, mais surtout stigmatisant la communauté musulmane, sans en prononcer le nom.

Derrière un soi-disant décryptage, le spot nous explique que le séparatisme islamique serait un « projet conscient, théorisé, politico-religieux qui se concrétise par des attaques répétées contre la république ». Il cible explicitement le monde associatif en expliquant que le « communautarisme islamiste » inciterait « à vivre en opposition, en concurrence, voire dans une logique conflictuelle par rapport à la société française [...], [comme avec] la déscolarisation des enfants des écoles publiques et le développement de pratiques sportives et culturelles communautarisées, prétextes pour l’enseignement de principes contraires à la République ». Une rhétorique nauséabonde qui vient justifier les attaques islamophobes et répétées du gouvernement à l’encontre de tout un secteur de la population, musulmane ou stigmatisée comme telle, avec des idées de plus en plus décomplexées d’extrême droite. Le spot va même jusqu’à expliquer que ce « séparatisme islamiste » est planifié et organisé par des associations dans un large panel : « clubs sportifs, oeuvres de charité, associations d’humanitaire, ligues de défense, structures d’entraide locale, champ éducatif, soutien scolaire. », expliquant que c’est le « terreau du djihadisme, dont le projet consiste à semer la terreur, en projetant des actions armées et violentes ».

Des raccourcis et clichés particulièrement scandaleux empruntés à une rhétorique ouvertement raciste et islamophobe d’extrême-droite, qui tend à justifier les tenants de la loi Séparatisme, les dissolutions d’associations qu’a mené successivement le gouvernement, et toutes ses offensives racistes. Dans les commentaires, de nombreux internautes s’exclament contre l’islamophobie décomplexée de ce spot publicitaire publié par le Secrétariat Général du Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et Radicalisation. Une nouvelle démonstration de l’appropriation, sans complexe aucun des idées d’extrême droite par le gouvernement, qui, pour draguer un électorat à droite en vue des présidentielles, multiplie les offensives islamophobes et se montre jusqu’auboutiste sur ce plan.




Mots-clés

Loi séparatisme   /    Gérald Darmanin   /    Islamophobie   /    Racisme   /    Politique