^

Monde

A BAS LA MONARCHIE

« Si tu hais la famille royale tape dans tes mains » : en Ecosse, des supporters contre l’hommage à la reine

Ce dimanche pendant l’hommage dédié à Elisabeth II, des supporters des Celtic de Glasgow ont fait entendre leur rejet de la couronne, chantant « si tu hais la famille royale tape dans tes mains ». Une opposition récurrente ces derniers jours dans plusieurs stades d’Ecosse, marquant un rejet de la monarchie.

lundi 19 septembre

Lors d’une rencontre du championnat de football écossais tenue ce dimanche, les supporters du Celtics de Glasgow ont profité de l’hommage à la reine Elisabeth II pour exprimer leur rejet de la couronne britannique. Durant la minute d’applaudissement, ils ont en effet déployé une banderole avec l’inscription « If you hate the royal family clap your hands » (« Si tu détestes la famille royale, tape dans tes mains »), avant de chanter ce même slogan.

Quelques jours plus tôt, lors d’un match de Ligue des Champions, ces mêmes supporteurs écossais avaient brandi une banderole portant l’inscription « Fuck the crown » (« On emmerde la couronne »), des insultes reprises par leurs homogues des clubs de Dundee United, de Hibernian et de Heart of Midlothian.

Répétés, ces insultes mettent en évidence tout le dégout suscité par la monarchie, une institution archaïque et réactionnaire, du côté d’une partie de la population écossaise, victime de l’oppression nationale britannique. Plus largement, face à l’absurdité de l’enterrement de la reine qui va coûter 35 millions d’euros, nombreux sont les britanniques qui expriment leur désintérêt ou leur colère pour les hommages et cérémonies luxueuses. C’est le cas dans la ville ouvrière de Liverpool, où un travailleur social interviewé par Le Monde synthétise sa position : « La reine ? Un parasite. ».

Alors que le pays est en proie à une inflation record, de 10% sur l’année, qui pourrait aller jusqu’à 13% en octobre prochain, il y a de quoi s’indigner du décalage entre la situation des classes populaires britanniques et le spectacle des hommages à la monarchie. Si le soutien à la monarchie reste important dans le pays, on perçoit d’ailleurs des signes de mécontentement grandissant, à l’image de ce passant à Cardiff rappelant au nouveau roi Charles III que la population doit payer pour ses parades alors que l’inflation les menace de ne pas pouvoir se chauffer correctement. « While we struggle to heat our homes, we have to pay for your parade » a-t-il ainsi crié (« Pendant que nous luttons pour chauffer nos maisons, nous devons payer pour votre parade. »)



Mots-clés

Elisabeth II   /    Royaume-Uni   /    Monde