^

Notre classe

#NosViesPasLeursProfits

Sous-traitance aéro. Reprise du travail à marche forcée, les salariés s’organisent

Aux Ateliers de la Haute-Garonne (AHG), sous-traitant aéronautique, la direction vient de décider la reprise du travail à marche forcée malgré les inquiétudes des travailleurs. La CGT-AHG publie un communiqué pour s'opposer à cette réouverture. Ils appellent à ce que l'usine soit mise au service de la gestion de la crise sanitaire, sous contrôle des ouvriers pour qu'ils puissent garantir eux-mêmes de leur conditions de sécurité.

lundi 23 mars

La direction d’Airbus met la pression pour que ses usines et l’ensemble de ses sous-traitants reprennent le travail malgré la crise sanitaire d’ampleur que nous traversons. Le gouvernement, qui craint davantage la crise économique que de mettre en danger des dizaines voire des centaines de milliers de travailleurs, se fait largement complice de cette situation. Comble du comble, Airbus a mis la main sur des dizaines de milliers de masques qui font pourtant cruellement défaut au personnel hospitalier !

Face à cette situation inacceptable, de nombreux salariés relèvent la tête et tentent de s’organiser. Aux Ateliers de la Haute-Garonne (AHG), dans la périphérie de Toulouse, la direction a convoqué un CSE extraordinaire qui s’est tenu ce lundi 23 au matin. La semaine dernière elle avait été contrainte de fermer l’usine pour une durée de 15 jours minimum face à la menace d’un droit de retrait massif par ses salariés. Revenant sur cette décision, la direction a fait voter, en accord avec Force ouvrière, de rouvrir la boite progressivement dès cette semaine. La section CGT-AHG vient de publier un communiqué pour s’opposer à la réouverture de leur usine. En premier lieu, ils exigent que Airbus et les sous-traitants donnent leurs masques au personnel soignant qui en ont besoin. Ils précisent également les conditions minimales pour une reprise du travail.

Ils invitent l’ensemble des travailleurs de l’aéro à les reprendre et à se mettre en lien avec eux.




Mots-clés

Covid-19   /    Coronavirus   /    #NosViesPasLeursProfits   /    mouvement ouvrier   /    Airbus   /    Aéronautique   /    CGT   /    Toulouse   /    Notre classe