^

Société

Le rassemblement s'est transformé en manif sauvage

Sous une pluie battante, 200 manifestants réclament justice pour Théo à Toulouse

Ce mardi soir, un rassemblement pour réclamer justice pour Théo, jeune homme de 22 ans violé par la police lors d'un contrôle à Aulnay-sous-Bois, a réuni près de 200 personnes. Très vite, le rassemblement s'est transformé en manifestation, sous une pluie battante.

mardi 7 février 2017

Frédéric Apoyo

Ce mardi, un message a circulé dans les réseaux militants toulousains, appelant à un rassemblement de solidarité pour Théo, ce jeune homme violé par la police lors d’un contrôle d’identité à Aulnay-sous-Bois. Le rendez-vous, fixé place du Capitole à 18 heures, a rassemblé près de 200 personnes, qui ont alors improvisé une manifestation dans le centre ville, sur les grands boulevards. Sous une pluie battante, les manifestants ont lancé de nombreux chant contre les violences policières. Certains automobilistes ont manifesté eux aussi leur soutien, en klaxonnant au passage de la manifestation.

Un bel élan de solidarité envers Théo et l’ensemble des victimes de violences policières, alors que la police quadrille le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois, n’hésitant pas à tirer à balle réelle. Face à la répression et les violences policières, dans les quartiers comme dans les mouvements sociaux - et en la matière, le souvenir de la mort de Rémi Fraisse reste ancré à Toulouse -, la ville rose a lancé le meilleur des appels. En réclamant, dans la rue, justice pour Théo.




Mots-clés

#JusticePourThéo   /    Toulouse   /    Société