^

Du Pain et des Roses

Campagne de soutien

Soutenez XY Média, le premier média audiovisuel transféministe de France

Fondé par un collectif de femmes trans, XY Média est le premier média audiovisuel transféministe de France. L’objectif, créer un média militant à contre-courant des discours réactionnaires sur les personnes trans, et géré par les premières concernées. Elles lancent une collecte de fonds pour soutenir cette entreprise.

jeudi 3 juin

Crédits photo : XY Média

Fondé le 8 mars 2021, jour de la lutte pour les droits des femmes, le média XY est une première en France. En tant que premier média transféministe du pays, c’est à dire inscrivant l’émancipation des femmes trans dans une logique féministe de lutte pour l’émancipation de toutes les femmes, il a déjà produit plus de 80 minutes de contenus, sur de nombreuses plateformes, notamment sur YouTube.

Aujourd’hui, le contenu audiovisuel sur les personnes trans est en grande majorité produit par les personnes cis, avec dans le pire des cas des analyses et prises de positions réactionnaires relayées par de nombreux médias à grande audience.

Parmi les exemples les plus transphobes, on peut penser évidemment à la dernière une de Valeurs Actuelles, qui titre « Le délire transgenre », ou Eric Zemmour, qui comparait à une heure de grande écoute sur CNews les enfants trans soutenus dans leur désir de transition aux « experiences du Dr. Mengele ». Mais les médias les plus à droite ne sont pas les seuls à mener l’offensive. Des médias plus à gauche comme Marianne répandent aussi cet insidieux discours, quand d’autres médias plus bienveillants versent dans le sensationnalisme ou le paternalisme.

En Angleterre, les discours réactionnaires sur les personnes trans ont pris de plus en plus de place, au point d’être relayés par de grand médias institutionnels comme la BBC, et n’est pas sans conséquences politiques. Aujourd’hui, l’État a été jusqu’à proscrire la prescription de bloqueurs puberté aux jeunes personnes trans mineures, à qui ils permettaient de retarder l’apparition de caractéristiques sexuelles secondaires. En France, le lobby transphobe a encore peu d’ancrage dans les institutions ou dans le mouvement féministe, mais il continue néanmoins à gagner du terrain, et la transphobie d’État est évidente, quand on voit que la promesse de la PMA a aboutit à une PMA qui exclut en réalité toute une partie de la population, notamment les personnes trans.

Les militantes de XY Média ont donc décidé de reprendre leurs histoires en main. Au delà d’un parti pris défensif, et d’une volonté de reprendre une parole trop souvent confisquée, XY Média a aussi un positionnement politique radical, ouvertement féministe et antiraciste, comme on peut le voir dans leur première vidéo mise en ligne, qui traite des violences transmisogynes, les violences misogynes ciblant les femmes trans.

De plus, les militantes du média posent clairement la question de l’émancipation dans une perspective socialiste, c’est-à-dire qu’elles pointent non seulement l’impossibilité pour les personnes trans de s’émanciper pleinement dans un système capitaliste, mais qu’il faut le renverser et construire une société socialiste pour que les personnes trans se libèrent de leur oppression.

Pour pouvoir continuer à produire des contenus de qualité, et aller encore plus loin, XY Média a lancé une campagne de levée de fonds à laquelle nous vous invitons à participer. Pour participer à la cagnotte, suivez ce lien ! Révolution Permanente et XY Média collaborent en ce moment sur une vidéo à venir traitant des femmes trans en première ligne des mobilisations en Colombie.




Mots-clés

Transidentité   /    Pride   /    LGBT   /    LGBTQI   /    Du Pain et des Roses