^

Notre classe

Réforme des retraites

Soutenez la grève des machinistes RATP du dépôt Pleyel en finançant leur caisse de grève !

Depuis le 5 décembre les machinistes du dépôt de bus RATP de Pleyel à Saint-Denis sont en grève reconductible. Tous les matin, ils tiennent un piquet de grève devant leur dépôt, soutenus par des professeurs, étudiants et habitants de la ville de Saint-Denis mobilisés. Cela fait aujourd'hui 15 jours qu'ils sont en grève reconductible et pour continuer la bataille l'argent est primordiale.

jeudi 19 décembre 2019

Crédit photo : page facebook Solidaire RATP Bus Pleyel

Si la détermination des grévistes de Pleyel reste intacte contre la réforme des retraites, les répercussions de la grève sur la fiche de paie sont bien là. La caisse de grève apparaît alors comme le nerf de la guerre. Elle peut permettre à tous les grévistes de tenir jusqu’au retrait, pour qu’ils puissent tous subvenir à leur besoin et à ceux de leur famille sans être obligé de lâcher la lutte à cause de l’argent. C’est en ce sens qu’un goûté festif a été organisé samedi dernier avec des galettes, crêpes et boisson à prix libre pour commencer à remplir la caisse de grève.

Cette dernière est gérée démocratiquement et en toute transparence par un représentant de chaque syndicat présent sur le piquet de grève ainsi que par un gréviste non-syndiqué. Cela permet de s’assurer qu’elle soit redistribuée équitablement. Au vu des vacances de Noël qui arrivent et à l’encrage dans le temps de la mobilisation, la lutte va devenir de plus en plus dure pour les grévistes et l’un des meilleurs soutiens qu’on peut apporter à la lutte aujourd’hui est un soutien financier.

De plus, la répression policière sur le piquet de Pleyel est particulièrement forte et peut jouer un rôle démoralisateur pour les grévistes qui se retrouvent chaque matin face à des CRS et parfois même à la BAC (Brigade Anti-Criminalité) empêchant le blocage du dépôt. Une répression qui se fait devant une direction complice cherchant à casser la grève même par les coups de matraque. Mardi dernier, les CRS ont violemment réprimé les grévistes et soutiens présent sur le piquet pour rétablir le trafic de bus à coup de gazeuse au poivre et de coup de matraque. Un gréviste à d’ailleurs été interpellé et placé en garde à vue plus de 24h !

Nous sommes pleinement conscients que ces éléments peuvent jouer sur le moral et impact de fait la poursuite du mouvement, c’est la stratégie du gouvernement que de démoraliser les grévistes pour que le mouvement s’essouffle. C’est pour cela que nous, soutiens, devons redoubler d’effort pour permettre à la mobilisation de ne pas flanchir et aux grévistes de garder le moral ! Pour que tout le monde puisse continuer à faire grève au dépôt Pleyel finançons leur caisse de grève !

Soutenez la mobilisation contre la réforme des retraites, soutenez les grévistes de la RATP du dépôt Pleyel en finançant la caisse de grève !

Lien de la cagnotte en ligne : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/xk3gcnv1




Mots-clés

Grève décembre 2019   /    Réforme des retraites   /    RATP   /    Violences policières   /    Répression   /    Notre classe