^

Notre classe

Face à la précarité, solidarité !

Soutenez les grévistes précaires de Chronodrive : donnez à la caisse de grève ! 

Ce samedi, les salariés de Chronodrive à Toulouse entament une grève pour revendiquer des augmentations de salaires. Alors que les prix explosent, ces jeunes travailleurs payés au SMIC se battent contre la précarité : soutenez les grévistes de Chronodrive !

mardi 21 juin

Soutenez la lutte des jeunes salariés précaires de Chronodrive en donnant à leur caisse de grève.

Dans un contexte de forte inflation les salaires des jeunes travailleurs précaires de Chronodrive restent alignés au salaire minimum. Face à ca, la colère s’est organisée dans le magasin de Basso Cambo à Toulouse, et les salariés de Chronodrive ont décidé de faire une première journée de grève ce samedi 25 juin pour revendiquer une augmentation des salaires de 7 % pour tous et toutes. « On veut relever la tête parce qu’on en a marre des salaires au SMIC, avec l’inflation qui explose dans tous les sens » explique Rafael Cherfy, préparateur de commande en temps partiel et responsable de la section CGT Chronodrive.

Pour tenir face à leur direction, les grévistes ont lancé une caisse de grève et appellent à la solidarité. En effet, la majorité des grévistes sont déjà très précaires et travaillent à Chronodrive pour financer leurs études, avec des contrats en temps partiels, les fins de mois sont déjà difficiles. Dans ce contexte, la solidarité financière sera cruciale pour leur permettre de construire un rapport de force face à leur patron, la famille Mulliez qui n’est autre que la septième fortune de France.

Alors que tout augmente plus vite que les salaires, la grève des jeunes travailleurs précaire de Chronodrive est un exemple à suivre dans la lutte contre la précarité : elle montre la voie vers une lutte pour les salaires et la dignité ! C’est au grand patronat de payer la crise pas aux travailleurs !

Soutenez la lutte des jeunes salariés précaires de Chronodrive en donnant à leur caisse de grève.

Pour nous soutenir, c’est par ici !



Mots-clés

salaires   /    Chronodrive   /    Caisse de grève   /    Jeunesse   /    Grève   /    Précarité   /    Toulouse   /    Notre classe