^

Politique

Gilets Jaunes

Strasbourg. Un Gilet Jaune condamné à huit mois de prison ferme pour un jet de pavé

Nouvelle condamnation contre un gilet jaune, à Strasbourg, celui-ci va écoper de huit mois de prison ferme pour un jet de pavé, les condamnations "pour l’exemple", visant à intimider les manifestants, se poursuivent et se multiplient.

vendredi 18 janvier

C’est durant l’acte 9, qu’un homme est interpellé dans les rues de Strasbourg, pour avoir lancé un pavé en direction d’un groupe de la BAC (brigade anti-criminalité) qui procédait à une interpellation.

L’homme est passé en fin de semaine en comparution immédiate avec trois autres interpellés.

Il déclare que cette manifestation était sa première et que c’est « choqué » par « des gens gazés pour rien », qu’il a agi ainsi, s’excusant par la suite son geste.

La procureure a pour sa part déclaré : « C’est inqualifiable. J’ai l’impression que je ne vis pas dans le même pays que vous  » en réponse à l’explication de l’homme. Il y a une part de vérité dans ces propos, effectivement, la procureure n’a certainement pas du aller manifester ces derniers samedi, car toutes les personnes présentes durant les manifestations, passant comme manifestant se sont rendus comptes, samedi après samedi, de la répression toujours plus brutale contre les gilets jaunes. C’est face à cette réalité que son confronté une grande partie de la population chaque week-ends, une réalité devant laquelle il est difficile de rester de marbre. C’est par cette répression que chaque week-end et par les procédures judiciaires que le gouvernement tentent de faire taire les gilets jaunes.

Est ce qu’un œil arraché est qualifiable et acceptable "dans le même pays" que madame la procureur ? Est ce qu’un homme dans le coma suite à un tir de flashball est qualifiable et acceptable également ? Est ce que les quantités astronomiques de gaz lancé dans les rues de toutes les villes mobilisées le sont ?

Nous sommes tous face à la même répression qui mutile. C’est ensemble que nous devons y faire face, y compris sur le terrain judiciaire.

Crédit photo : PATRICK HERTZOG / AFP




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Répression   /    Politique